En 2017, les rolistes se portent au secours de l’imaginaire (programme 500NDG 1/4 – ExoGlyphes)

L’étrange maison haute dans la brume http://flora-silve.deviantart.com/

Vous saviez déjà que la traduction de la Laverie reprend dès ce mois de janvier avec le roman suivant. Voici maintenant  ce qui vous attend pour 2017 sur Exoglyphes, qui arrive pile à maturité pour commencer ce pour quoi il est conçu : voler au secours des littératures de l’imaginaires, pas toujours en grande forme dans l’édition. Et qui mieux que les rolistes, experts en arpentages d’univers, peuvent prendre le probleme en mains ? C’est le pari qui est fait, et tenu jusqu’à présent. Voici donc comment ExoGlyphes va attaquer cette année les cultures de l’imaginaire, en re-insérant le JDR au cœur de sa famille.

 

Deux romans-univers attendus…

 

Tout d’abord, les romans. Après la traduction du roman suivant de la Laverie à haute teneur en tentacules, nous allons faire en sorte que « le soulagement soit atteint à ground Control » (palier suivant) pour attaquer de fin mai à novembre la livraison du Dernier Anneau, Tome 1 !

Un roman attendu depuis longtemps qui s’aventure a revisiter de manière ironique un des univers fondateurs du JDR : le seigneur des anneaux.

Qui sait, au moi de mai, nous serons peut être en partance pour la lune (palier d’après), ce qui permettrait une livraison en 6 épisodes. Ce qui est sur, c’est qu’en ce début 2017, le vaisseau ExoGlyphes va connaitre un petit coup d’hyperpropulseurs vers les paliers suivants, qui va nous permettre d’améliorer l’offre.

Pour cela, nous prévoyons entre autres d’ouvrir une offre de soutien aux libraires spécialisées qui bénéficieront tout comme vous d’un tirage (très) limité en papier et pourront proposer à leurs clients avides des inédits presque aussi rares que le Nécronomicon.

Mais pas que…

D’abord, tout cela est étroitement lié au jeu, pour ceux qui veulent aller plus loin dans l’exploration des recoins tentaculaires de l’horreur cosmique..

La clôture du Mémorandum Fuller sera accompagnée de la version alpha du jeu de rôle « propulsé par l’apocalypse »fin mars, en principe accessible à tous gratuitement (c’est une version de test). Les réfractaires au Jeu de role néammoins interessés par la création fictionnelle verront aussi, dés février, la sortie du « barebone » de Lovecraftesque, un jeu narratif pour recréer à plusieurs une histoire innommable: Lovecraftesque. Sans  « meneur de jeu », ce jeu propose ainsi une expérience de création fictionnelle différente du jeu de rôle. Tout cela sortira sur la Caravelle, mais sera disponible gratuitement pour tous.

Pour ceux qui ne sont pas montés à bord d’ExoGlyphes, et pour ceux qui veulent aller plus loin, une grande campagne ulule devrait proposer à la fin de l’année des versions papier grand public des deux livres de la Laverie, du dernier anneau, et je l’espère, d’une ré-édition du bureau des atrocités, le premier tome. Le tout avec de belles couvertures cohérentes avec le sujet, au sein de la collection Horreur cosmique.

il y aura aussi quelques à cotés dans la collection Horreur Cosmique, selon les paliers atteints. D’une part, la réédition d’un roman porté très haut par HPL lui même, injustement sombré dans l’oubli : « Le monde souterrain » de S Fowler Wright. Une histoire d’exploration de la terre dans un très lointain et étrange avenir.

Enfin,  version papier finale du JDR de la Laverie  ainsi que de Lovecraftesque seront proposées et une encyclopédie de l’univers de la Laverie, beau livre ouvert à tous, viendra parachever la renaissance de la Laverie.

 

…et au delà

Pas mal hein ? Ne vendons quand même pas la peau du Chtonien. L’important est cette année de remettre le jeu (de role, narratif) au cœur de sa grande famille, celle de l’imaginaire.  Pour le bien du jeu tout autant que pour celui de la littérature. Osons le mot : une synergie. C’est d’ailleurs aussi ce qui se fera en septembre, pour la grande campagne Dungeon World, en collaboration avec un éditeur renommé. Mais j’en parlerai dans un prochain article.

Toujours est-il que, passé le cap de 2017, ExoGlyphes devrait être arrivé au (palier) Point Lagrange ou peu s’en faut. C’est, à travers tout cela, ma priorité pour 2017. Et qui sait ce qu’on pourra vous proposer en 2018. Peut être les romans pourront l’être en 2 ou 3 livraisons seulement, ce qui rendrait l’adhésion – pour les premiers venus – extrêmement profitable.

Car en vérité je vous le dis : Ceux qui ont grimpé depuis le début (et raflé les meilleures places) seront grassement récompensés par Celui qui attend en rêvant.  Mais ce n’est que le tout début: le vaisseau reste ouvert. En route.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.