[Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

ou l'on hack sans vergogne
Avatar de l’utilisateur
Hombelin
Messages : 20
Enregistré le : jeu. août 15, 2019 5:02 pm

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar Hombelin » dim. sept. 01, 2019 8:14 pm

angela a écrit :Oups, j'ai l'habitude de tutoyer sur internet, mais dis-moi si tu/vous préférez être vouvoyé?

Tutoyement
Dans l'oracle "Dangereuse jeunesse", il y a des "vous", parce que je me prenais la tête sur les formulations, sachant qu'il peux y avoir 1 PJ enfant, ou plusieurs, puisque Ironsworn permet le solo et coop. Avec "Vous", la formulation fonctionne comme si le joueur était seul (et donc il est vouvoyé) et aussi comme s'il y avait plusieurs joueurs.

angela a écrit :L'oracle est déjà très complet! Les exemples avec données de l'OMS ou liés à la découverte des grottes, je trouve ça excellent! Il y a quelques résultats qui semblent focalisés sur un âge en particulier (boules de neige pour 7 ans), peut-être cela peut être complété avec une mention : si les enfants ont 7- ans, ils participent à la bataille, et s'ils ont 7+ ils sont spectateurs et sont censés par exemple surveiller leurs petits-frères/soeurs. Les joueurs doivent alors décider s'ils restent à surveiller les jeunes enfants même s'ils s'ennuient, ou alors s'ils trouvent une occupation en parallèle, ou s'il décident de partir au risque qu'il arrive quelque chose aux jeunes enfants sans surveillance.
Je pense surtout que quand je vais présenter le principe de la campagne, je vais très fortement conseiller la bataille de boule de neige à 7 ans, et la fête de village à 8 ans, avant de risqué des trucs plus "sérieux" à 9 ans. Exactement comme j'ai expliqué dans mes premiers messages sur ce fil.

angela a écrit :L'idée des jeux d'enfants et de la découverte d'une créature bienveillante blessée est très bien trouvée (c'est dans l'esprit du "care" en laissant en plus la possibilité aux PJ de décider s'ils vont la secourir, ignorer ou exploiter). D'autres du même style sont prévues ?
Voilà, les résultats de l'oracle ne sont toujours que des amorces, plus ou moins précises, avec souvent quelques exemples ou pistes, mais "la suite" (et la fin) de la mésaventure sera toujours à inventer par le joueur (et ses résultats aux dés, durant le jeu).

J'aurais aimé fournir 50 pistes différentes, sachant que pour les résultats de 01 à 50, l'oracle renvoie à l'utilisation de certains oracles de bases d'Ironsworn. Mais j'ai eu beau creuser et creuser dans ma tête, je n'ai pas réussi à avoir 50 idées différentes. Je crois qu'il m'en manque 19. J'ai un peu "gonflé" mon travail, par exemple, c'est sur 51 ET 52 qu'on a la bataille de boule de neige, alors qu'idéalement, c'était juste sur 51...
Je sais qu'il y a des idées qui offrent tellement de pistes, que je pourrais les scinder en plusieurs différentes. C'est ce qu'il faut faire ?

Franchement, je pense que je rajouterai de nouvelles idées, mais 19, c'est impossible. Je me suis déjà énormément creusé la cervelle.

angela a écrit :Comment est gérée la notion du temps / des années qui passent, en dehors de l'ellipse des 6 mois? Avec plusieurs "rituels" qui rythment la croissance des enfants ? En dehors des classiques rituels de "passage à l'âge adulte (ou âge guerrier)" de certaines sociétés, les études ethnologiques et sociologiques regorgent probablement de rituels liés à l'enfance

Tu m'as déjà posé plus ou moins la même question. Je sens qu'il faut que je développe ce point...

Dans mon esprit, en contexte médiéval, les enfants travaillent pour leur parents, dès qu'ils peuvent et tant qu'ils peuvent. Et il y a une sorte d'école (pas obligatoire, mixte) en automne et hivers (la morte saison pour les travaux agricoles) où ils apprennent la géographie, l'histoire et les "personnages" (roi, etc) du royaume, ainsi que les lois/traditions du royaumes et à compter (seul les plus "intello" maitriseront réellement l'écriture). Et à 15 ans, c'est des adultes : l'école devient très très facultative, mais il devient urgent qu'ils prennent un travail (et/ou une famille) et qu'ils quittent la masure parentale. A 7 ans, les enfants ont peu de corvées, et quoi qu'ils fassent ils ne font qu'assister les adultes (ils sont rarement livrés à eux-même, en autonomie sur une tâche), et en fait, ils jouent beaucoup. Mais plus les années passent, plus ils ont des corvées et plus ils les font en autonomie, et moins ils ont de temps libres, et moins ils jouent (enfin surtout au printemps et en été où il y a beaucoup à faire). Du coup, les aventures ou mésaventures ou malheurs que jouent les joueurs, se font soit au détours d'un travail pour un adulte (l'attaque gobelins qui surprend toute la communauté) ou durant les moments de temps libre. Du coup, une "embrouille", une enquête (etc), va durer plusieurs jours, voir plusieurs semaines, voir plusieurs mois, puisque chaque action ne représentera qu'à une ou deux heures de vie de l'enfant, par jour (par exemple en début de soirée quand ces parents l'on libéré).
Bref, ton PJ a un certain âge => tu choisis une scénette ou une mésaventure, tu la joues (et invente sa suite et sa fin), => puis tu éludes le temps nécessaire pour dire que tu es âgé maintenant d'une année supplémentaire. Si ce que tu as choisi est très ponctuel, tu éludes genre 10 ou 11 mois (par exemple l'attaque des gobelins). Si ce que tu as choisi peux durer dans le temps, tu réduiras d'autant le temps à éluder. Par exemple le 64 : la meute de chiens errants qui rodent au environ de la communauté peut peut-être faire plusieurs attaques avec le PJ enfant malencontreusement au mauvais endroit. Si le PJ enfant a 14 ans, il peut être enroulé dans la milice citoyenne qui va partir à la chasse de ses chiens. Ou au contraire, après la 2° attaque, on narre que les gardes permanents de la communauté se mettent à patrouiller en forêt contre les chiens, et pour notre campagne autour de l'enfant, c'en est fini de cet épisode : on passe à l'âge suivant. Par exemple le 77 peux amener le PJ enfant à faire tout un tat de trucs, ponctuels, mais espacés dans le temps, et la mésaventure occupera plusieurs mois de la vie du PJ, et on en éludera d'autant moins pour arriver à l'âge suivant (et la mésaventure suivante).
C'est plus claire, comme ça ?

angela a écrit :PS: une playlist de musiques suggérés pourrait sans doute être un excellent ajout à ce hack
Impossible pour moi, ma culture en musique est trop restreinte. Pour le lien youtube que j'ai passé, c'est par pure hasard que j'ai découvert ce chant un peu tribale et enfant, en même temps.


Nicolas JOLY, alias Hombelin le Paladin.

Tente une campagne solo à Ironsworn dans un cadre med-fan moyennement fantastique, en climat tempéré, avec un PJ âgé de 8 ans.

Avatar de l’utilisateur
Hombelin
Messages : 20
Enregistré le : jeu. août 15, 2019 5:02 pm

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar Hombelin » mar. sept. 03, 2019 4:43 pm

Il est temps de faire un premier vrai supplément règle, spéciale "jouez la jeunesse de votre héros !". Il s'agit de l'action "Apprendre". Forcément, dans les règles de bases, on est déjà un adulte compétent, et même très aguerri, alors il n'y a pas besoin d'une telle action. Je précise aussi dans la règle à quelles conditions, il est intéressant de l'utiliser, et dans quelles conditions cela n'est pas utile à la fiction.

Action "Apprendre", en pdf, pour Ironsworn en campagne "jouez la jeunesse de votre héros !" : ici.
Nicolas JOLY, alias Hombelin le Paladin.

Tente une campagne solo à Ironsworn dans un cadre med-fan moyennement fantastique, en climat tempéré, avec un PJ âgé de 8 ans.

Avatar de l’utilisateur
Hombelin
Messages : 20
Enregistré le : jeu. août 15, 2019 5:02 pm

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar Hombelin » ven. sept. 06, 2019 5:14 pm

Faire la feuille de PJ de l'enfant et la règle sur comment elle devient la feuille adulte, c'est fait, et c'est pas bien compliqué.

Faire un oracle avec pleins d'idées de scénario pour enfant, c'est fait, même si c'est sans doute à améliorer.

La vraie question, c'est l'adaptation du coeur du système de règle. Dans la continuité de la réduction des caractéristiques, et donc des bonus au jet de dés, j'ai voulus réduire le dé d'action et les dés de défis.

J'ai essayé avec 1d3 pour le dé d'action et 2d6 pour les dés de défis. C'était lors du combat contre le gobelin et j'en suis mort. Surtout, je voyais que 1d3+0 (parfois-1, rarement +1), j'avais statistiquement trop peu de chance de battre les dés de défis d6. J'avais tout de suite vu la logique des barres de progression de 10 cases, alors que les dés de défis étaient des d10 ; du coup, en cas de barre de progression, j'avais mis 6 cases.

J'ai eut ensuite envi de faire 1d3 et 2d4, mais la forme bizarre de mon d3 avec les formes à la con des d4... Esthétiquement, ça ne collait pas... Ca ne m'inspirait pas.
J'ai donc finalement essayé 1d6 de dé d'action (comme la règle originelle) contre 2d8 en dé de défi. Cela revient à faire la même chose que 1d3 vs 2d4, mais en deux fois plus grands. Cela revient juste aussi à réduire les dés de défis de la règle originelle, suivant la logique de la réduction des caractéristiques et la réduction "relative" des défis que vit un enfant. Et donc des barres de progressions de 8 cases (ça aussi militait pour les d8 et non les d4, car des barres de progression de 4 cases auraient été immédiatement remplies, si on appliquait le reste des règles de bases.
Ca fonctionne bien pour tout ce qui est intrigues, interactions sociales, défis entre enfants... Mais cette logique ne colle pas trop en cas de combat (contre un gobelin seul, contre un/des chien(s) érrant(s)...) car je considère l’ennemi et le combat comme "dangereux" (règle de bases maintenues), mais les dés de défis ont été revu à la baisse (d10=>d8) (et la barre de progression aussi), comme si l'ennemi était quand même moins dangereux que s'il attaquait un adulte. Et là, je bloque. Je sens bien que mon adaptation n'est pas idéale, et je ne vois pas non-plus comment passer progressivement de ma règle enfant à la règle d'origine, quand le PJ grandi...
Nicolas JOLY, alias Hombelin le Paladin.

Tente une campagne solo à Ironsworn dans un cadre med-fan moyennement fantastique, en climat tempéré, avec un PJ âgé de 8 ans.

angela
Messages : 297
Enregistré le : ven. mai 04, 2018 10:48 pm
Localisation : taudis caché à R'lyeh
Contact :

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar angela » sam. sept. 07, 2019 10:12 pm

Je viens de revoir ton oracle Dangereuse Jeunesse, et il y a effectivement quelques résultats qui pourraient être scindés en plusieurs (par exemple 55-56 où tu proposes deux propositions différentes). Et je pense que tu pourrais supprimer les phrases comme "exactement comme pour l'oracle 78" dans l'oracle 79, car le joueur est censé lire uniquement celui sur lequel il tombe (79) et ne pas (encore) connaître les autres.

Pour d'autres évènements, voilà quelques idées qui peuvent peut-être t'inspirer :
- Le PJ ou un PNJ de la communauté a eu un rêve prophétique qui impliquait le PJ enfant ou sa famille
- un des PNJ enfants est de naissance/ou devient handicapé : quel handicap ? quels préjugés ? comment gérer entre amis ?
- on encourage l'enfant à boire/manger des substances étranges : il accepte ou non ? quels effets secondaires ? (le contexte peut être simplement un rhume à soigner avec du "grog")
- des animaux/êtres surnaturels viennent de plus en plus souvent dans le village, de nuit, mais sans attaquer -pas pour l'instant en tout cas. Pourquoi ? (quelqu'un laisse des restes de nourriture ? l'aubergiste vide ses tonneaux ?) Sont-ils dangereux ?
- des étrangers viennent au village et affirment fuir une guerre qui a lieu dans leur région/pays
- les parents des enfants sont déçus d'eux : pourquoi ? est-ce que le ressenti des parents affecte les enfants ?
- l'enfant fait un jeu en extérieur mais se perd (en forêt ? tard le soir ?)
- un des PNJ enfants a décidé de "bouder" et ne veut plus être ami avec au moins un des autres enfants : pourquoi ?
- un des adultes veut apprendre à l'enfant un jeu nordique (Tablut ?) car il dit que c'est traditionnel et que c'est aux jeunes générations de faire en sorte que ça ne se perde pas
- fête exceptionnelle (pour compléter ton idée de "fêtes de l'équinoxe") : il y a un "mariage" qui a lieu dans la communauté
- un des proches de l'enfant doit partir faire un long voyage
- un des proches de l'enfant a fait un Voeu de Fer (avec risque de prise de danger / disparition / se blesser / mourir ....)
- la communauté était souvent attaquée par des voisins (querelle ancestrale entre deux camps) mais depuis plus d'un mois, il n'y a eu aucune attaque ni même un ennemi observé au loin. De sa propre initiative (ou non), l'enfant peut décider d'aller voir ce qu'il se passe dans cette communauté voisine.
- l'enfant voudrait aller à l'école mais ses parents lui demandent de venir travailler avec eux / ou il préfèrerait aider ses parents mais ils l'obligent à aller à l'école
- la communauté fait face à une maladie contagieuse/épidémie. Les proches de l'enfant sont-ils touchés ? Que va-t-il faire ? Y a-t-il un remède connu ?..



Merci pour l'explication sur le contexte et les différents âges, c'est plus clair pour moi. Je pense que le paragraphe que tu as écrit pour m'expliquer ça est important pour présenter ton hack


Dans ton action Apprendre, pourquoi as-tu écrit "vraiment" dans "Si vous avez vraiment un maître" ?


Pour ce qui est des dés, est-ce que tu suis le Discord anglophone d'Ironsworn ?
J'ai vu rapidement qu'il y a eu quelques échanges sur la question de l'utilisation du d8, avec notamment le partage de ce lien https://anydice.com/ (site qui calcule des probabilités) puis cette image :

Image

Peut-être qu'en cas de situation dangereuse (ennemi difficile même face à un adulte), tu peux instaurer la règle que "si l'enfant se retrouve seul, les règles d'Ironsworn s'appliquent et le combat est donc défavorable à l'enfant ; mais il a la possibilité de : fuir / appeler un adulte / tendre un piège" par exemple ?

Avatar de l’utilisateur
Hombelin
Messages : 20
Enregistré le : jeu. août 15, 2019 5:02 pm

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar Hombelin » dim. sept. 08, 2019 4:04 pm

Merci de tes retours.

Je pense que là, j'ai tout ce qu'il faut pour améliorer et compléter mon Oracle "Dangereuse Jeunesse". En revanche, je ne pense pas que j'aurai le temps, dans l'immédiat.

angela a écrit :Pour ce qui est des dés, est-ce que tu suis le Discord anglophone d'Ironsworn ?
J'ai vu rapidement qu'il y a eu quelques échanges sur la question de l'utilisation du d8, avec notamment le partage de ce lien https://anydice.com/ (site qui calcule des probabilités) puis cette image :

Image

Hélas, je ne risque pas de m'aventurer sur le fameux "discord" car je suis allergique à l'anglais (et incompétent en anglais).
Merci pour les statistiques, mais je ne pense pas que cela peux m'éclairer, car eux réfléchissent sur la pertinence de remplacer le dé d'action d6 par un d8. Alors que moi, ma réflexion est de garder le dé d'action des règles de bases (d6) mais remplacer les dés de défis d10 par d8.

angela a écrit :Peut-être qu'en cas de situation dangereuse (ennemi difficile même face à un adulte), tu peux instaurer la règle que "si l'enfant se retrouve seul, les règles d'Ironsworn s'appliquent et le combat est donc défavorable à l'enfant ; mais il a la possibilité de : fuir / appeler un adulte / tendre un piège" par exemple ?

Je pense aussi que je vais faire un genre de règle comme ça. Pas forcément exactement ce que tu proposes, mais disons, "Pour les combats mortels, appliquer la règle de base, c-a-d... Pour toutes les interactions sociales, les bagarres non mortelles, appliquer..."
Le fait de fuir, j'ai intégrer un rappel comme quoi c'est possible, dans les règles de bases, et comment.
Nicolas JOLY, alias Hombelin le Paladin.

Tente une campagne solo à Ironsworn dans un cadre med-fan moyennement fantastique, en climat tempéré, avec un PJ âgé de 8 ans.

angela
Messages : 297
Enregistré le : ven. mai 04, 2018 10:48 pm
Localisation : taudis caché à R'lyeh
Contact :

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar angela » lun. sept. 09, 2019 3:59 pm

Merci pour les réponses.
Ta campagne se passe bien pour l'instant, du coup le jeu est équilibré ? :)

Je viens de tomber sur cet article, ça peut t'intéresser pour ton oracle avec les festivités : https://ptgptb.fr/c-est-la-fete

Avatar de l’utilisateur
Hombelin
Messages : 20
Enregistré le : jeu. août 15, 2019 5:02 pm

Re: [Hack] Ironsworn, avec un/des PJ enfant(s) => "Jouez la jeunesse de votre héros !"

Messagepar Hombelin » lun. sept. 09, 2019 6:17 pm

angela a écrit :Ta campagne se passe bien pour l'instant, du coup le jeu est équilibré ? :)

Je suis en stand by. J'ai 10 ans, et j'ai déjà fait 2 fois face à la mort*. C'est plutôt logique vu les situations, mais ça m'a qu'en même "un peu calmé". Ensuite, j'ai dû logiquement beaucoup bosser sur l'Oracle "Dangereuse Jeunesse". C'était nécessaire pour mon projet de Hack, autant que pour avoir un support pour jouer moi-même. Sauf que du coup, je me suis mis dans un état d'esprit de créateur, plus de joueurs. Et j'ai du mal à me remettre en "joueur".

* Attaque de la communauté par un bande de gobelins, et attaques de la communauté par une meute de chiens errants

J'ai fait comme longue mésaventure tout une histoire autour de " un sombre secret est dévoilé ", oracle que j'avais pioché dans les oracles de base d'Ironsworn.
Pour suivre la piste de "l'oracle", j'ai donc créé un villageois qui a un sombre secret. J'ai lancé les dés pour que mon personnage obtienne un début d'information sur lui (puis le rencontre, etc). Mais les dés ont ordonné une complication... Du coup, j'ai inventé d'autre villageois, similaire, mais sans sombre secret, puis j'ai lancé les dés pour savoir vers qui mon personnage allait discuter. Evidemment, ce n'est pas tombé sur le bon villageois. Mais tant pis, je suis là pour jouer. Je fais des interactions sociales un peu prêt logique. Et un teste de négociation raté plus loin, me voilà à 9 ans en train de chaparder un oeuf par ci par là, pour en livrer 6 par semaines, pendant 10 semaines. J'avais narré les différents endroits où j'avais la possibilité de "récolter" un oeuf de temps en temps, puis j'avais inventé une règle sur le pouce, impliquant que chaque jour de récupère 0 à 4 oeufs, ou bien... j'ai des "ennuis". Et me voilà qui marche sur un rateau, qui me fait becter par un coq, qui me fait charger par un jeune bélier... Vraiment, j'ai galéré ! Dure dure la vie à 9 ans, quand on a une grande destinée ! Bref, j'ai réussi, après moulte péripéties, à remplir mon engagement (livraison d'oeuf) et ainsi à conclure le troque dont il était question... avec l'autre villageois (celui sans sombre secret).
Je vous avais initialement écrit que pour mes 8 ans, j'avais combattu un gobelin, qu'il y avait eu alors plusieurs morts et blessés dans la communauté. Mais j'ai dû inventer ensuite d'autres choses. A 9 ans, l'un de mes testes de récupération d'oeuf était alors raté, mon teste de fuite aussi, et mon teste pour convaincre Belletionne (12 ans), de ne pas me dénoncer, aussi... La règle m'imposait un échec couteux. J'ai donc inventé que ma famille m'avait fabriqué un collier avec les dents du gobelin que j'avais vaincu à 8 ans, pour pouvoir le laisser à Belletionne, pour qu'elle garde le silence. Cette mésaventure sur les oeufs m'aura vraiment couté...

J'ai donc passé 2,5 mois à chaparder des oeufs. J'ai enfin ! pu conclure le troque... Mais j'étais encore loin de l'objectif du MJ : "découvrir le sombre secret". Que faire dans l'immédiat ? J'ai eu l'idée d'aller réclamer à Belletionne (12 ans) de me rendre mon collier. Après tout, du temps avait passé. Et je me suis dit, que ce qui pourrait l'aider à la convaincre, c'est une main sur l'épaule, un bisou dans le coup et sur la joue. Et oui, à 9 ans, j'ai décidé d'être précoce. Je lance les dés ; c'est un terrible échec (photo). Pour suivre la règle, j'invente que mon personnage se met à supplier Belletionne, et que elle, forte de la nouvelle situation lui dit qu'elle lui redonnera quand il rapportera un monstre au village. Mon personnage s'habitue donc à l'idée de ne plus revoir son collier, mais le joueur n'a pas dit son dernier mot.
C'est une des mécaniques voyantes à Ironsworn : pour remplir une terrible quête, on se retrouve à prendre des quêtes secondaires, tertiaires...

Image

Plus tard, j'ai réussi à faire rencontrer mon PJ et le villageois au sombre secret, et mon PJ curieux et persévérant a donc trouvé le sombre secret. Mais ça lui a aussi fait tellement peur qu'il ne préfère tout simplement plus reparler à ce villageois (c'est à cause d'un lancé de dés et de la règle qui en a découlé que j'ai décidé cela).

Il n'était donc plus qu'à éluder quelques mois pour passer à l'âge suivant.
Nicolas JOLY, alias Hombelin le Paladin.

Tente une campagne solo à Ironsworn dans un cadre med-fan moyennement fantastique, en climat tempéré, avec un PJ âgé de 8 ans.


Réseau social

     

Retourner vers « La maison du bricolage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité