[hack] Esuna Chronicles

ou l'on hack sans vergogne
saerzin
Messages : 6
Enregistré le : mer. avr. 26, 2017 7:31 am

[hack] Esuna Chronicles

Messagepar saerzin » jeu. avr. 27, 2017 1:53 pm

Bonjour bonjour!

Je tentes d'écrire un jeu PBTA depuis quelques temps, et je me permet de vous le présenter ici. C'est long à lire, pardon d'avance.

Présentation
Esuna Chronicles est un jdr de fantasy orientale insipré par le Wuxing (courant philosophique chinois classant tout en 5 éléments), le Godaï (courant phiosophique japonais basant tout sur 5 éléments, mais différents du Wuxing) et le Feng Shui. Les joueurs y incarnent des individus spéciaux chassant le mal (j'ai également en tête un synopsis de campagne). Ce n'est pas un enchaînement de donjons mais plus une errance dans un pays vivant. J'ai souhaité cette ambiance de samouraïs errants combattant le mal ou ils le trouvent.

L'univers entier (races, classes, etc...) est classé selon 6 éléments (mélange du wuxing et du godaï) et marqué par la présence d'un 7e.

D'un point de vue technique, le jeu emprunte/copie énormément Dungeon World, car c'est LE jeu de Fantasy PBTA générique très efficace. Les actions correspondent bien à un univers Fantasy, et il semble difficile de créer un jeu de fantasy PBTA qui n'utilise pas les mêmes actions ou des mécaniques proches...

La différence se fait sur quelques points: les aspects PUISSANT, VIF et SAGE remplacent les classiques force, dextérité...

De plus, le multi-classage est une possibilité qui me tiens à coeur: je souhaites qu'un joueur puisse se spécialiser dans une classe ou piocher à l'envie dans toutes les classes. Il n'y a que 2 types d'armures (simple et lourde) pour plus de simplicité, et des actions spécifiques à l'univers (cérémonie du thé par exemple).
Les 12 races sont toutes des races anthropomorphiques et inspirées de créatures du folklore japonais et du zodiaque chinois.

Afin de créer cette possibilité sans permettre des combos dévastateurs d'actions de plusieurs classes simultanément, je me suis inspiré d'un tactical RPG: lorsqu'un joueur manie un katana, il peut "s'harmoniser" et utiliser ses actions débloquées de Samouraï. Lorsqu'il utilise un tetsubo, il peut "s'harmoniser" avec la classe correspondante et utiliser les actions achetées de cette classe.

A la création, un joueur à plusieurs points de karma (qui sont des points d'xp) lui permettant d'acheter dans toutes les classes (appellées voies) possibles.

Univers

Création du monde
Parmi les étoiles, la déesse du soleil Amaterasu et son mari le dieu lunaire Tsukuyomi désirèrent un enfant.
Ainsi naquit Yume, jeune déesse de l’espoir. Mais l’univers n’était qu’une étendue d’étoiles, et Yume s’ennuyait.

Pour lui faire plaisir, Amaterasu et Tsukuyomi façonnèrent le monde, sculptant des continents aux sommets vertigineux et des océans aux profondeurs infinies.
Puis ils créèrent 6 gardiens célestes chargés de veiller sur ce monde. Chacun des gardiens représente un aspect de l’être et incarne un élément. Ainsi naquirent Genbu, Seiriu, Byakko, Suzaku, Kirin et Fujin. Les 6 gardiens célestes se placèrent autour du monde, et ensemble veillèrent à le rendre plus vivant : ils le peuplèrent de plantes et d’animaux.

Yume s’émerveilla devant ce nouveau monde et le nomma Esuna.
Voyant leur fille heureuse, Amaterasu et Tsukuyomi bénirent certains animaux et élevèrent leurs consciences. Ces animaux devinrent des races, puis des peuples qui bâtirent, fondèrent des civilisations et surtout se mirent à rêver.

Ainsi Yume put répandre l’espoir, par l’intermédiaire des rêves. Elle est aujourd’hui la gardienne des songes de ce monde, et veille à ce que perdure l’espoir.
Mais les désirs égoïstes et les folies des créatures pensantes ont donné naissance au mal. Dans ce monde sont apparus peu à peu les Akumus, serviteurs du cauchemar qui œuvrent à répandre la peur et la corruption.

Pour ne pas laisser le monde sombrer dans les ténèbres, la déesse Yume choisi des Gardiens. Les guidant parfois dans leurs songes, elle leur a confiée la tâche de lutter contre la corruption des Akumus et de purifier les âmes des pauvres êtres qui se sont abandonnés aux ténèbres. Ceux bénis par la déesse sont marqués d’un magatama, symbole de la déesse et du 7e élément, le Vide.
Vous incarnez l’un de ses gardiens. Habitant du grand continent d’Esuna, vous parcourez ses routes et son royaume pour le soigner. Porteurs de magatamas, le monde à besoin de vous !

Les Gardiens Célestes
Chacun des 6 gardiens incarne un élément, un aspect du monde et un aspect de l’être. Selon les croyances, chaque gardien aurait également choisi 2 des animaux bénis par Amaterasu et Tsukuyomi, qui représentaient à leurs yeux les deux facettes de leurs natures.

Le phénix rouge Suzaku incarne le Feu. Suzaku représente la passion, l’énergie : il est lié à l’aspect Vif. Il est associé à l’été, et veille au sud. Son symbole est un éventail.

La tortue noire Genbu incarne l’Eau. Genbu représente l’agilité, la fluidité du geste : elle est liée à l’aspect Puissant. Elle est associée à l’hiver, et veille au nord. Son symbole est un miroir.

Le tigre blanc Byakko incarne le Métal. Byakko représente la vitesse et la précision: il est lié à l’aspect Vif. Il est associé à l’automne, et veille à l’ouest. Son symbole est un sabre.

La licorne jaune Qilin incarne la Terre. Qilin représente la force, la résistance : elle est liée à l’aspect Puissant. Elle est associée à l’intersaison qui intervient brièvement entre chaque saison, et est liée au Sol. Son symbole est un joyau.

Le dragon vert Seiriu incarne le Bois. Seiriu représente la soif de savoir, la connaissance : il est lié à l’aspect Sage. Il est associé au printemps, et veille à l’est. Son symbole est un parchemin.

Le léopard bleu Fujin incarne le Vent. Fujin représente la sagesse et la compassion : il est lié à l’aspect Sage. Il est lié au ciel et n’est pas associé aux saisons. Son symbole est une gourde des vents.

Il existe un 7e élément, le Vide. Il représente tout ce qui n’est pas représentable, et symbolise la connexion à l’univers qui est tout. Il n’y a aucune saison, aucune direction, aucun animal. Le symbole est un magatama, ou parfois un cercle vide.

Histoire et Géopolitique
Après des siècles de guerres et d’alliances changeantes, les peuples d’Esuna finirent par s’unir sous l’autorité de l’Empereur. Celui-ci est désigné à la mort du précédent au cours d’une grande cérémonie ou les prêtres prient les 6 gardiens célestes de bénir le nouvel empereur. Selon les croyances, chaque empereur est béni en particulier par un gardien, et règnera selon ses préceptes.

(petit pavé plus long, vous pouvez passer si le fluff ne vous intéresse pas)
Le cycle qui dure depuis la fondation de l’empire est toujours le même :
Le tout premier empereur était béni par Seiriu. Afin de créer une paix véritable, il s’attacha à réaliser les lois et les préceptes du nouvel empire et à créer les alliances entre les clans.
Le second empereur, béni par Suzaku, dût faire face aux derniers clans renégats menaçant le royaume : son règne fut marqué par de grandes batailles dont il sorti vainqueur qui stabilisèrent enfin le royaume.
Le 3e empereur, béni par Qilin, fût un bâtisseur. Profitant de la paix chèrement acquise, il engagea de grands travaux d’agrandissement et de rénovation des villes partout dans le pays, ainsi que la construction du palais impérial.
Le 4e empereur, béni par Byakko, s’attacha à continuer les travaux de son prédécesseur en faisant construire un énorme réseau de routes et chemins, afin que les caravanes et les marchandises voyagent plus rapidement et en sécurité. C’est à lui que l’on doit de pouvoir se rendre d’un bout à l’autre du pays à cheval sans s’arrêter plus d’une journée dans un des nombreux relais, et d’avoir du poisson frais dans les marchés de la capitale chaque jour.
Le 5e empereur, béni par Genbu, lança deux énormes chantiers : une flotte d’exploration et de défense contre les forces des autres continents, et de vastes systèmes d’irrigations qui améliorèrent énormément les récoltes agricoles. Le pays connu une prospérité sans précédent.
Le 6e empereur, béni par Fujin, brilla par sa sagesse. Voyant le pays en paix, les villes et les campagnes prospères, les récoltes, l’agriculture et la pêche abondantes, il eu à cœur d’éduquer les générations futures pour maintenir un si beau pays. Sous son règne, les artistes, les philosophes et les prêtres réalisèrent des œuvres merveilleuses, à la gloire de tous et des gardiens célestes.

Ainsi continue le cycle depuis ces temps anciens.


Races
Il existe 12 races jouables.
Chaque race accorde une action spéciale.

Vanara (homme singe)
Action spéciale : queue préhensible. La queue des vanaras leur permet de saisir et manipuler de petits objets, comme une 3e main. Cependant elle n’est pas assez forte ni agile pour servir au combat.

Nezumi (homme rat)
Action spéciale : métabolisme résistant. Les nezumis sont insensibles aux poisons, venins et maladies non magiques.

Gongsuki (homme boeuf)
Action spéciale : vitalité. Les gongsuki ont un bonus de +10 points de vie.

Kuma (homme ours)
Action spéciale : Force de la nature. Les kuma ont un bonus de +1 armure permanent.

Tusagi (homme lapin)
Action spéciale : bon prodigieux. Lancez 2d6+BRA : 10+, vous couvrez une grande distance en ligne droite d’un bond et pouvez frapper avec un bonus de +2 à l’attaque contre l’adversaire surpris. 7-9, vous couvrez une grande distance et pouvez frapper normalement.

Okami (homme loup)
Action spéciale : tactique de la meute. Lorsqu’un okami combat côte à côte avec un ami, il inflige +2 dégâts avec toutes ces attaques.

Kitsune (homme renard)
Action spéciale : métamorphe. Une fois par jour, un kitsune peut prendre l’apparence d’un simple renard. Son équipement disparaît. Lancez 2D6+COE : 10+, la transformation peut durer jusque 3 heures. 7-9, la transformation peut durer jusqu’à une heure.

Shebi (homme serpent)
Action spéciale : venin. Une fois par jour, un shebi peut secréter du venin, applicable par une blessure qui inflige 5 dégâts (sur une arme, le bonus est de +5 dégâts). Lancez 2D6+BRA : 10+, vous créez 3 doses. 7-9, vous créez 1 dose. Le venin ne peut être conservé plus de 24h.

Tanuki (homme blaireau)
Action spéciale : saké sacré. Une fois par jour, un tanuki peut créer du saké sacré. Il utilise pour cela des ingrédients bien cachés qu’il porte toujours sur lui. Chaque dose de saké sacré soigne 10 points de vie. Lancez 2D6+TET : 10+, vous créez 3 doses. 7-9, vous créez 1 dose.

Tengu (homme corbeau)
Action spéciale : envol. Un tengu peut tenter de planer quelques mètres grâce à ce qu’il reste de ses ailes. Lancez 2d6+BRA : 10+, vous parcourez jusqu’à 15m. 7-9, vous parcourez jusqu’à 5m.

Hutora (homme tigre)
Action spéciale : brutalité. Vous avez un bonus permanent de +1 dégât avec l’action Frapper.

Bakenoko (homme chat)
Action spéciale : neuf vies. Les bakenokos sont les seuls à avoir un rapport particulier avec la mort : vous avez un bonus permanent de +2 à votre test de dernier soupir.

Voies
Il existe 12 voies. Pour utiliser une voie, le personnage qui est spécial par son magatama et son lien avec le Vide s'harmonise avec l'esprit de l'un des douzes héros en maniant l'arme correspondante et a donc accès aux actions achetées sur cette voie. Il existe aussi 6 voies, une par Gardien Céleste/élément, appellées Tao. Elles sont composées de beaucoup moins d'actions mais sont assez puissantes. On ne peut pas arpenter (=dépenser des points de karma) plus d'un seul Tao.

Les 12 voies sont:
Samouraï, combattant au katana en armure lourde assez défensif.
Oni, combattant à l'arme à deux mains assez violent (une sorte de barbare)
Geisha, espion et séducteur, une voie assez sociale / voleur
Miko, un invocateur d'esprits de la nature combattant à ses côtés (voie à familiers)
Shaolin, combattant à mains nues et de préférence sans armures
Shinobi, spécialiste de la discrétion et de l'assassinat
Zanshi, guerrier au sabre chinois ou à la lance, au style fluide (inspiré des films de guerriers chinois)
Sukauto, archer et éclaireur suivant le kyudo (la voie de l'arc)
Yamabushi, qui fabrique des talismans pouvant renforcer ou invoquer des créatures d'encre
Madoushi, magicien maniant une magie basée sur les 6 éléments
Shinkan, sorte de prêtre récitant des mantras
Uranaishi, devin ayant des visions de l'avenir ou du passé lui accordant des bonus (utilise la mécanique de 3 dés lancés, gardez les 2 meilleurs par exemple)

Voila ou j'en suis!

Je travaille actuellement sur les actions des différentes voies qui (malheureusement) mêlent copies d'actions de Dungeon World et créations personnelles.

En espérant vous avoir intéressés, j'ai hâte de lire vos réactions!



Maitresinh
Site Admin
Messages : 3267
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 3:20 pm

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar Maitresinh » jeu. avr. 27, 2017 8:40 pm

bienvenue à bord.

C'est copieux dis donc. Et il y a un gros potentiel sur le theme.

Mes conseils, qui valent ce qu'il valent (ou qui dépendent de ce que je recherche) :

1/ les jeux pbta reposent sur les personnages. Pense série télé. Quand on regarde une série, on rentre directement dans l'histoire a partir des personnages, de leurs relations et problemes. L'univers, vient avec les personnages. Il tourne autour d'eux. C'est tout l'interet du pbta et sa différence avec les JDR classiques, je pense. Commencer par eux.

2/ pour cela, tu dois trouver une problematique. Que font les personnages ensemble. Qu'est ce qui les rassemble et les divise par rapport au monde qui les entoure (j'ai fait un thread la dessus). En quoi la situation va etre instable. Evidemment, tu n'a pas ça dans DW, parcequ'il s'inspire d'un jeu (D&D) et pas d'un genre fictionnel, comme les autres.

En tout cas ce que j'adorerai voir moi (avant de rajouter du BG, de la magie, etc) c'est de partir des films de samurai classiques, par exemple, ou il y suffisamment a faire, et d'en extraire les personnages, antagonistes types, ce qu'ils font dans les histoires, etc...rien que la recherche documentaire et la reconstruction peut etre passionnante (perso, j'en ai pas vu assez et tu as l'air de t'y connaitre).

Mais bon, meme en partant de DW, pourquoi pas, je suis curieux. Go !

saerzin
Messages : 6
Enregistré le : mer. avr. 26, 2017 7:31 am

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar saerzin » ven. avr. 28, 2017 7:35 am

Merci pour le retour!

Pour Esuna Chronicles (...on dirait un titre de jeu nintendo pour 3DS mais j'assume^^) la base est simple.

Le pays est relativement en paix, dirigé par l'empereur, mais les Akumus (esprits maléfiques) "possèdent" et corrompent les hommes et les créatures pour faire pencher la balance du mauvais côté.
Les personnages sont tous "marqués" par la déesse qui leur a donné la tâche de purifier les akumus. Les personnages sont donc des exorcistes errants, pour simplifier. Ils peuvent n'être rattachés à rien de particulier comme obéir à un seigneur, faire partie d'un clan, être des bandits ou des voleurs, mais seuls eux ressentent la présence des akumus et seuls eux peuvent donc les identifier et les exorciser. (ou ils savent que c'est leur tâche, car tout le monde sait ce que signifie porter un magatama)

Ce qui les rassemble est cette capacité à ressentir les akumus et à tirer pouvoir des 12 héros représentant les 12 voies (samouraï, etc...)
Ce qui les divise est la même chose: certains ont peur des porteurs de magatama, d'autres les vénèrent...bref, ils ne passent pas innaperçus si leur marque est découverte. On s'attend généralement à ce qu'ils fassent quelque chose. Mais les Akumus sont vicieux, et accuser un "possédé" très bien intégré n'est pas facile.

Pour les archétypes, j'ai justement imaginé les 12 classes / voies. le samouraï, le guerrier agile, le barbare, l'invocateur, le mage, le prêtre, le devin, le séducteur, l'assassin, le scribe, le moine kung fu, l'archer.

Ce qui me gêne dans PBTA est qu'un joueur est un rôle / une spécialisation. Hors j'ai envie de proposer à mes joueurs de pouvoir soit être spécialisés, mais de ne pas les empêcher de piocher dans un peu de tout pour plus de liberté. J'aime le multiclassage. D'où cette idée de s'inspirer des RPG tactics, ou tu peux "changer" de voie en changeant l'équipement par exemple.

J'envisage même quelque chose de très Tactics dans l'esprit: des voies de base par élément et style: puissant, Vif, Sage et combiné avec les éléments et leurs personnalités (Feu: fougue, métal: vitesse et précision). Du coup avec suffisament d'investissement en Vif et Métal, par exemple, tu accèderais à la voie de l'archer. Mais on entre là dans une progression à arborescence qui est celle des RPG tactics. (mage noir + guerrier = chevalier noir par exemple) Je ne sais pas si je pars la dessus ou si je pars sur des voies "samouraï" et autres directement accessibles.

Maitresinh
Site Admin
Messages : 3267
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 3:20 pm

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar Maitresinh » ven. avr. 28, 2017 7:54 am

bon alors moi je dirais, le commencement du commencement, ça serait de te dire : quels sont les films/livres qui dessinent la fiction que j'aimerais émuler ?

Tu prend ton film/livre, tu ajoute ceux qui tournent autour. Ensuite tu te demande pourquoi jouer (ce qu'il vont faire de chouette). Et ensuite, ce que fonts tous les personnages dans cette fiction (ils grimpent aux murs, ils respectent un code...). Tu as les actions de base.
Ensuite, tu extrait les "personnages types" de la fiction. Pas en terme de "classe", "metier" ou "spécialisation", mais la position qu'a chaque individu par rapport au probleme de base (la guerre entre des clan rivaux, les ravages de la guerre, etc...etc...).

Par exemple, le mercenaire (je m'en fou, ya que le pognon...), l'idéaliste, l'ambitieux, le déçu, l'oportuniste, etc..

Je pense que l'interet du pbta, par rapport aux autres JDR, est vraiment d'émuler à fond une fiction. Ceci dit, tu peux l'utiliser pour faire du JDR plus classique, plus simulationiste, genre jeu video, mais a mon avis c'est passer a coté de l'interet du truc.

saerzin
Messages : 6
Enregistré le : mer. avr. 26, 2017 7:31 am

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar saerzin » ven. avr. 28, 2017 8:20 am

N'ayant lu que Dungeon World, et cherchant à créer un JDR somme toute du coup assez classique, il est possible que je passes à côté de l'intérêt du PBTA effectivement...

Je cherche peut être trop le côté "classes" alors que je devrais partir sur des personnages types? Cela remet en cause toute mon approche^^

agmar
Messages : 49
Enregistré le : mer. oct. 26, 2016 8:29 am

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar agmar » sam. avr. 29, 2017 3:15 pm

Il n'y a pas de problèmes à utiliser des classes, c'est ce que j'ai fait avec Medieval Mayhem, mais il faut que chaque classe représente un archétype bien définit, voire caricatural, qui correspond à ta vision des choses.

Le plus simple, c'est de regarder un peu dans les versions gratuites des jeux Apocalypse pour que tu ais un peu plus de repères que DW. Commence par Medieval Mayhem qui est dans le thème anime/fantasy, et qui fait certaines choses d'une façon très différentes de DW : http://komajdr.free.fr/fichiers/MedievalMayhem.pdf

Tes idées ont pas mal de potentiel et ça serait pas mal de voir quelque chose de plus abouti. D'ailleurs, tu peux rattacher un background précis à un jeu Apocalypse mais sous quelques conditions :

- tu laisses volontairement certaines questions sans réponse tout en permettant à chaque campagne de trouver des réponses différentes

- le background est une simple proposition de départ, un statuquo qui va partir en éclat dès la première aventure des joueurs

- tu laisses suffisamment de trous pour que les joueurs puissent les remplir à leur convenance selon les besoins de l'histoire

- il faut de nombreuses opportunités de conflits, aussi bien avec des forces extérieures qu'entre les PJs eux-mêmes (ce n'est pas parce que l'on est allié que l'on est ami)

Bref, une description de quelques pages qui donne le ton et indique à quoi s'attendre pour accorder les attentes des joueurs, pour de l'Apocalypse c'est tout ce qu'il faut.

Maitresinh
Site Admin
Messages : 3267
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 3:20 pm

Re: [hack] Esuna Chronicles

Messagepar Maitresinh » dim. avr. 30, 2017 3:13 pm

oui, le probleme, c'est pas les classes en elles-memme si ton jeux est du medfan. sinon, l'approche n'est a mon avis pas en "profession" complémentaires. Par exemple, a AW, tu as le taulier, c'est celui qui face a l'enjeu dans l'univers (la pénurie) conserve et organise, créer un petit royaume. Dans horreur comiques, plutot que de partir des "professions" (dilettante, archéologue, etc...) je suis parti des personnages dans la fiction (le reclu, l'étranger, le curieux). Le "caractere" si tu veux (= character !)

Sinon pour les actions, tu dis par exemple 10 + il fait 30m. 7-9 il fait 15 m. C'est une approche traditionnelle simulationniste. La tu cherche a savoir s'il réussit bien ou moins bien. L'interet est plutot de chercher à produire des résultats interssants dans la fiction. Et la 15 ou 30 metres, ça n'apporte pas grand chose, . Pense a un bon film ou série. 10+ il va se la péter !
7-9 : il va se passer quelque chose d'interessant pour le spectateur. !un choix difficile. Ca marche mais...à condition de ....si il consent à....


Réseau social

     

Retourner vers « La maison du bricolage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités