[PDD : 1914, assassinat de François Ferdinand] Etats unis de grande Autriche, une Union Europééenne alternative ?

forum dédié à l'histoire alternative, notamment la discussion autour de points de divergences
Maitresinh
Site Admin
Messages : 3276
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 3:20 pm

[PDD : 1914, assassinat de François Ferdinand] Etats unis de grande Autriche, une Union Europééenne alternative ?

Messagepar Maitresinh » lun. août 28, 2017 9:08 pm

L'idée européenne grandit lentement au XIXe siecle, en meme temps que s'affirment les etats sur des bases ethno-linguistiques. Mais tout est loin d'etre linéaire. Le saint empire Romain germanique - un grand etat non national- continue d'exister sous la forme de l'empire d'autriche hongrie jusqu'au lendemain de la premiere guerre mondiale. En fait, au dela, si on considere la Yougoslavie qui en découle, jusqu'au début des années 90.

Bref, non seulement cet empire a durée plus d'un siecle dans une relative stabilité (ce qui est loin d'etre le cas de tous les autres etats, france compris), mais avait beaucoup d'atouts. Sur le plan économique et culturel notamment, il est en pointe en Europe.

L' héritier de l'empereur Francois Joseph, Françsoi Ferdinen, marié a une tcheque, etait bien conscient des limites des institutions (sous representation de certaines composantes ethno-linguistiques) et considére sérieusement un projet de refondation-redécoupage de l'empire, en l'occurence une proposition de Aurel Popovici, Austro-hongrois de "nationalité" roumaine.

Voici à quoi ressemblait le projet :

Image

Quelques remarques

- Le projet allait beaucoup plus loin que les revendications effective des habitants de l'époque. Il visait a creer des etats basés sur un découpage linguistique
- si nous voyons les réalités linguistiques comme dominantes, leur imbrication avec la religion et la situation économique (et territoriale) ici comme ailleurs, en font une réalité parmis d'autres mais loin d'etre proéminentes. On est autant, sinon plus Catholique, Protestant, orthodoxe ou juif que polonais slave ou allemand (d'ailleurs, le panslavisme de la yougolsavie échouera en grande partie sur des divisions de "cultures religieuses" et non fondamentalement linguistiques). La Tchécoslovaquie se séparant pacifiquement...pour etre réunies 10 ans plus tard dans l'UE
- C'est un projet d'avant garde : les references a l'empire romain disparaissent au profit de références plutot ancrées sur les Etats-unis d'amérique. On a là un modele alternatif a celui d'état-nation a la française (ou celui de l'allemagne naissante). De meme, l'idée
- Ce découpage n'était pas le premier. Au fondement de l'autriche hongrie, plusieurs solutions sont envisagées.

Le projet échoue à cause de l'opposition hongroise (dixit wikipedia), mais surtout a cause de l'assassinat de son promoteur en 1914. il suffit que assassinat échoue, et...tout reste ouvert.

Dans notre façon de considérer l'histoire, on a l'impression que l'idée européenne se renforce apres la 1ere guerre mondiale (puis la seconde) avec la France et l’Allemagne en protagonistes principaux. En fait, il se passe peu de choses concretes apres la 1ere guerre mondiale. Jean monnet met en place une "communauté du charbon et de l'acier" en silésie, disputée entre allemands et polonais, mais c'est conçu comme une solution temporaire, qui n'a pas vocation, comme la CECA, a s’inscrire dans un projet "européen"

Un des théoriciens et militants les plus actifs, le Baron Coudeneuve-tanugi est justement d'origine Austro-hongroise (devenu Tchecosloavque apres le démembrement). Il énonce notamment l'idée de l'exploitation en commun du charbon, mais à la différence des actions de Monnet et du cartel de l'acier (qui ne defend que des interets privés, sans reference a une dimension politique ni européenne) il envisage un cadre politique supranational

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_C ... ve-Kalergi

Donc voila, c'est un raccourci, mais quand même, l'autriche-hongrie est un bon candidat au developpement d'une "idée" européenne d'intégration politique. A supposer que le FF ne soit pas assassiné, il aurait tes probablement mis son plan a exécution d'une façon ou d'une autre. La plus forte opposition serait venu des magyars, ou du moins de leurs representants. Mais a contrario, il aurait reçu le soutien de toutes les autres nationalités, ce qui aurait probablement renforcé la stabilité politique, sociale et le développement économique et culturel tres dynamique (ou les juifs jouent un grand role).

Evidemment, la guerre disque d'éclater a un moment ou un autre en Europe. Et l'agitation continue, mais est certainement moins active. La réussite institutionnelle peut, sur le modele de l'UE, attirer les petits états voisins (Bosnie, Monténégro...serbie à terme ?). La france et le RU cherche à maintenir l'équilibre.

Les ecueils
- Francçois Ferdinand n'est pas non plus un "moderne". Toutefois, son pere encore mois, et cela ne l'a pas empéché d'encourager le suffrage universel pour des raisons politiques. Je ne pense pas ce soit un frein pour les etats voisins, ni pour que la france developpe des relations, mais sauter de la légitimation dynastique a une souveraineté européenne, semble un peu bizarre. On observera toutefois que ca ne pose pas de problemes aux monarchies constitutionnelles actuelles (qui sont dans les faits subordonnées aux traités) et que regarde déja vers la modernité américaine

- L’écueil est vraiment l'alliance de cette entité avec l'empire allemand lors d'une guerre qui éclaterait plus tard. Si on lui en laissait le temps (ou si elle était restée neutre) elle peut facilement devenir un modele et un pole d'attractivité. Les Coudeneuves et autres Briands se tourneraient vers elle et vers ses institutions. Le plus gros probleme est donc le jeu des alliances. A supposer une guerre sans l'autriche hongrie (ce qui semble un peu difficile) déja devenue Fédération, quelque soit l'issue de la guerre, elle survit dans les années 20-30 et met le panslavisme en sourdine. Si les alliés sont vainqueurs comme dans notre ligne temporelle ( a priori, c'est le cas, vu que l'allemagne est isolée)
- Charles, le dernier empereur, sera encore plus ouvertement progressiste a tous les niveaux (y compris sur le plan social, mais au prix de l'inimité des classes conservatrices

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_I ... 27Autriche)

Bref, au risque de donner la corde pour me faire pendre, je dirais que meme si la survie des Etats unis de la grande autriche est improbable vu les circonstances. Mais on ne sait jamais. En tout cas cela aurait probablement crée une toute autre dynamique d'intégration de l'europe. A moins qu'elle finisse lentement par se désagréger, justement, dans un ensemble européen sous la forme de petites nations indépendantes, mais a la physionomie un peu différente d'aujourd'hui. La hongrie par exemple , pourtant opposée au projet, aurait eu une superficie bien supérieure a l'actuelle.

Ironie...



Réseau social

     

Retourner vers « Gentlemen uchronistes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité