Archétypes

Phileas Rogue
Messages : 8
Enregistré le : dim. nov. 04, 2018 8:50 am

Archétypes

Messagepar Phileas Rogue » ven. nov. 23, 2018 7:46 pm

Suite à l'atelier "10 (https://www.500nuancesdegeek.fr/horreur-cosmique-10/), je livre mes première réflexions.

J'aime beaucoup l'idée de partir du rôle et non pas du métier. Encore une fois, ça permet d'éviter de retourner dans L'Appel de Cthulhu. Je vais veiller à ce que l'intégration des "métiers" ressemble plus à une option qu'à un pré-supposé (j'espère être clair).

Je pense que pour un jeu pbta, il ne faut pas aller au-delà de six à huit archétypes. J'aime bien les premiers, beaucoup moins les derniers.

Je détaille :

- L'érudit : tout personnage ayant une connaissance encyclopédique ou scientifique dans un domaine (archéologie, Histoire, géographie, chimie, mathématiques, etc.). Un personnage classique dans l'univers de Lovecraft.
- L'héritier : le rentier. Il n'a pas la force de la connaissance, mais sa fortune lui donne le loisir de s'intéresser à ce qu'il veut quand il veut. Il se doit d'avoir une vie sociale sans tâche dans la très haute bourgeoisie. Ça donne de grosses opportunités au Meneur de Jeu pour le perturber ! :twisted:
- Le collectionneur : toute sa vie tend à rechercher les pièces les plus rares de sa collection (masques africains, livres anciens, peintures, enregistrements de musiques du bout du monde...). Sa collection peut être publique (musée) ou privée (collection personnelle). Définir si sa "passion" est professionnelle ou un hobby. Dans ce cas, quel est le métier du personnage?
- Le voyageur : il peut être aventurier, marin, responsable de fouilles archéologiques... Je ne suis pas pour intégrer le diplomate dans les choix : c'est une profession extrêmement encadrée, qui n'offre pas au personnage la possibilité de voyager comme il veut. La curiosité doit être un des moteurs du personnage.
- Le reclus : un autre classique du héros lovecraftien. Il aime rester de longues journées seul chez lui, il sort rarement. Il peut être écrivain, rentier, musicien... Il peut être riche s'il a hérité, ou vivre miséreux malgré sa classe sociale. Peut-être est-il aidé financièrement par un des PJ autour de la table?
- L'autorité : inspecteur ou détective (pour un juge, bloqué par son métier, cela risque d'être difficile de partir à l'aventure). Il serait le seul profil capable de se battre.
- L'artiste : selon L'Appel de Cthulhu (la nouvelle!), les artistes sont sensibles aux intrusions dans les rêves de la part de Cthulhu. Musicien, sculpteur, peintre, écrivain, artiste de scène... Ce qui le différencie du reclus est sa vie sociale. Ici, il est intégré, reconnu, invité régulièrement à donner des concerts ou exposer ses oeuvres. Mais son esprit est prêt à défaillir.
- Le serviteur : j'avais commencé par l'éliminer, puis je me suis souvenu du film The Servant de Losey. Il peut être plus qu'un homme ou une femme qui passe son temps à dire "oui, monsieur" ou "oui, madame". Il peut avoir une certaine complicité avec celui qu'il sert. Peut-être même, par son charisme, le domine-t-il, tout en restant dans les usages de sa profession. Ça peut donner un magnifique roleplay entre deux joueurs. Donc, je garde !

Je serais enclin à supprimer les autres propositions :
- Le curieux : c'est le cas de tout personnage, non?
- Le docteur : surtout pas !!!! Il est catégorisé healer par un certain nombre de joueurs optimisateurs à L'Appel de Cthulhu. Par ailleurs, je le classe éventuellement dans l'archétype érudit.
- L'illusionniste : à classer parmi les artistes !
- L'étranger : ça risque de virer au comique avec un accent ridicule et de la caricature. De toute façon, un étranger peut intégrer tous les autres archétypes.
- Le savant : j'ai bien compris que Maitre Sihn met une nuance entre l'érudit (rat de bibliothèque) et le savant (rat de laboratoire). Mais il me semble plus opportun de fusionner les deux.

Il reste donc 8 archétypes, ce qui me semble suffisant.

N'hésitez pas à débattre là-dessus.



CCCP
Messages : 17
Enregistré le : ven. mars 03, 2017 2:17 pm

Re: Archétypes

Messagepar CCCP » mar. nov. 27, 2018 1:50 pm

l'autochtone : dans l'oeuvre de lovecraft, il y a pas mal d'histoires qui se passent chez les bouseux (à Insmounyh ou Dunwich et dans la couleur tombée du ciel) et je pense qu'il est bien d'incorporer un personnage du cru.


Mais sinon est-ce que on pourrait avoir une autre approche que par métier ?
Est-ce que l'on ne pourrait pas avoir une approche par "motivation", ou est-ce que l'on ne pourrait pas avoir aussi une approche par motivation : le curieux, le maudit...

Maitresinh
Site Admin
Messages : 3133
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 3:20 pm

Re: Archétypes

Messagepar Maitresinh » dim. déc. 09, 2018 11:23 am

Perso, d'abord avec ton analyse Phileas.

- Pour le "local", je ne sais pas si ca peut etre suffisant pour faire un archétype, mais c'est clair que ca joue sur les PNJ. Peut etre que certains personnages ont des racines profondes, donc c'est plutot une (ou des) actions. Genre "Vieille Famille"

- Pour les métiers, c'etait prévu dans mon 1er jet en ligne. quand tu es "collectionneur", tu choisir ensuite si tu tiens une boutique, un musée, etc...


Réseau social

     

Retourner vers « Horreur Cosmique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité