La caravelle, programme 2017 : approfondissement, ouverture aux jeux de plateau et appels d’offres pour vos hacks.

Avec près de 200 passagers et un bon milliers de ducats du vieux monde, la caravelle était déjà chargée d’épices ludiques. Mais pas question de laisser l’équipage ronfler la panse rompue. Voici les nouveautés qui vous attendent maintenant en 2017, après un an et demi de circonvolutions dans les confins ludico-thématiques

 

Pour ceux qui ne savent pas de quoi on parle : la caravelle vous fourni chaque mois, sur abonnement (a aprtir de 3 euros) un jeu fraîchement traduit grâce à vos dons en pdf. C’est du crowdfunding récurrent et dématérialisé, non lucratif, qui va directement au grain. Plus d’infos sur la page

Et maintenant, quoi de neuf en 2017.

 

Le (nouveau) crédo 2017

il se décline en quatre points

  • Approfondir : parmi la quantité de tout ce qui sort en anglais, il y a des jeux qui font date. On les reconnait à quelque chose de simple : ils suscitent des filiations. C’est le cas par excellence de Apocalypse World qui de simple jeu, est devenu un paradigme ludique (un système quoi) engendrant une multitude de jeux. Et bien sachez le, il n’est pas le seul dans son cas. Deux systèmes notamment connaissent un frémissement analogue: celui de Dread et celui de Sword Whitout Master.

 

  • Revenir au cœur :…du projet qui m’amine à travers 500NDG et la création de La Caravelle: créer une troisième voie entre jeux de rôles et jeux de société, celle des jeux narratifs, qui partage avec les premiers l’objectif (créer une histoire) et avec les seconds la facilité d’accès et le caractère ludique immédiat. Cela passe, entre autres,  par un intérêt particulier pour les mal aimés parmi les jeux narratifs/indés (c’est dire…). Je veux parler des jeux « sans meneur de jeu ». L’année 2016 a été, grâce à Khelren, celle de la traduction de Capes, grand classique du genre, à l’instar de Polaris. 2017 devrait être l’année de la traduction de Blood Red Sand, qui comme son nom le suggère, n’a rien d’un jeu de hippie. Le dernier des « gros jeux compétitif », dans une version print and play.

 

  • Encourager la création : conséquence logique de ces deux voies, la caravelle va essayer de susciter l’adaptation de systèmes émergeant de ce coté ci de l’atlantique, pour que nous contribuions à leurs fructification. Pour cela, 500NDG interviendra cette année en lançant des « appels d’offre ». Le principe est simple: je posterai un article proposant de hacker un système sur un thème déterminé, avec une offre à la clef.  Des propositions (en quelques lignes) pourront être déposées sur le forum. Celle qui sera sélectionnée pourra développer et proposer son hack et recevra le trésor de la Caravelle PLUS la prime promise par 500NDG. Le jeu sera ouvert pour tous, dans la licence habituelle.

 

  • S’ouvrir: Vous avez dit sans MJ, compétitif ? Oui. Proche du jeu de plateau. Pour faire rentrer un peu d’air frais et faire circuler les idées dans les communautés ludiques, la caravelle va s’ouvrir un peu plus aux jeux de plateaux/cartes, à condition qu’ils soient à double couche thématique…et absents du marché. Pas de cubes et de petits chevaliers donc. Mais des jeux de communication, basés sur des fictions ou lorgnant du coté de l’Histoire avec une grande hache, comme au temps ou des game-designer Barbus dominaient un monde carburant au D20 et aux hexagones. Hé oui.

 

Le programme 2017

 

Rappelons que La Caravelle est une bande de boucaniers bordéliques, donc tout ça est indicatif, mais quand même assez solide. Et bien chargé. Ci dessous en gras+italique les jeux de plateau et/ou sans meneur de jeu, tout en étant compétitifs, au nombre de neuf. Platistes et non rolistes, voila aussi pour vous.
Janvier 2017
* La Pinta: Love in the Time of Seith, – Khelren. Un des derniers classiques du jeu indé restant à traduire. C’est fait. Merci Khelren.
* La nina/ pbta: Saga of the Icelanders – Kalysto. Incarnez une famille de Vikings au moyen age. un jeu « pbta » assez remarquable, etant l’un des premiers (que j’ai vu) a s’attaquer au jeu historique, et qui montre que le système permet d’insuffler facilement ces éléments historiques à travers les actions…

ça vient de sortir. Vous pouvez encore l’obtenir, suivant votre niveau de pledge. Sinon, il faudra attendre que tout ça soit libéré…ce qui ne va pas tarder pour L’amour au temps de Seith.

 

Février 2017
* La pinta: Lovecraftesque (version Barebone) – Shambleau. LE jeu narratif pour créer des histoires au plus près des histoires de HPL. Une version complète devrait être publiée par 500NDG dans la campagne horreur cosmique de fin d’année.
* La nina /Fate: Cahier de Fate suivant

Mars 2017
* La pinta/ JDP: Alpha Bandit (a confirmer), pre-version – Khelren. La suite de Mobile Frame Zero, le jeu de guerre avec des legos. Cette fois, non plus avec des mechas mais des vaisseaux spatiaux microscale !
* La nina/ PTBA : La Laverie, beta, par Acritarche. Le jeu/création à base de poulpe tiré de l’univers de Stross. Juste un mois avant la fin de la livraison du roman suivant, sur ExoGlyphes (la première livraison du premier roman venant de paraître)

ship micro

oh, le beau vaisseau en legos !

 

Avril 2017
* La pinta: The Dread Geas of Duke Vulku – Aliziard. Un hack de Dread pour la jouer « Sword and Sorcery ». Le système Dread fait son chemin…
* La nina / Fate: Cahier de Fate suivant OU « Revival JDR propulsé a Fate » Berlin 18 version light  – Fil

Mai 2017
* La Pinta / JDP : WitchTrial + autre JDP (timeline ?) – Thomas P. Deux jeux de Cheapass games, dont The Big idea est devenu célèbre en France. Cette fois-ci, il s’agira de faire condamner des sorcieres…
* La Nina / pbta: Shonen World – crea de Xavier Raoult – OU (s’il n’est pas financé lors de la campagne:) Action Movie World – TPeirera

Juin 2017
* La pinta: With Great Power – Thomas P. Un jeu de super héros, dans sa deuxième édition, qui reprend le systeme de Sword Without Master !
* La nina/ FATE: Cahier de Fate suivant OU « Revival JDR propulsé a Fate »

Juillet 2017
* La pinta: Blood Red Sand, partie 1  – Khelren. La première livraison de ce jeu medfan compétitif ou l’on se bas pour la gloire.
* La nina / pbta: Heavy Metal Aeons alpha, la fantasy heavy metal, ou s’il n’est pas publié The troublemaker, pour incarner des ados a la Stanger Things/goonies. (version complete – beta) par Thomas Pereira

 

BRS_web-cover

Août 2017
* La pinta / JDP: The thing+ alien PnP – thomas P. Deux jeux de cartes sur le thème des deux classiques de la SF au cinéma. Médaille d’or boardgamegeek du meilleur jeu Print and Play.
* La nina/  Fate: Cahier de Fate suivant OU « Revival JDR propulsé a Fate »

 

pic1345066_md

Septembre 2017
* La pinta: Bloody forks of Ohio + Death School (deux hacks de Lady Blackbird « free to download » – Khelren
* La nina / PTBA : Dominion + – Khelren. La version enrichie du jeu « a la dune » !

Octobre 2017
* La pinta : Blood Red Sand, partie 2 ou version PnP – Khelren. Background, cartes et plateau pour BRS !
* La nina/ FATE : Cahier de Fate suivant OU « Revival JDR propulsé a Fate »

Novembre 2017
* La Pinta / JDP: The republic of Carthage + Rome in Crisis, PnP – Tomas P. Deux jeux de plateau à forte teneur historique, le premier dérivé du systeme de Republic of Rome. Le tout « print and play ». De l’auteur du remarqué Founding Fathers.
* La nina/ pbta: Fellowship Plus – Khelren. Fellowship est un jeu émulant le medfan façon « quete de Frodon contre un grand méchant », qui se trouve être le Maitre de jeu. Un dérivé pbta interessant, en ce qu’il transforme le rôle du MJ….

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.