La caravelle de juillet est sortie ! Mobile Frame Zero + et Urban Shadows Kickstart

Gros numéro  de juillet diversifié et riche, pour La caravelle, avec le pdf de Mobile Frame Zero enrichi de modeles a construire, et Urban Shadows version « Kickstart », le tout à partir de 3 euros. 

Pas de magie, si ce n’est celle du pouvoir du Crowfunding 2.0. au programme de ce numéro donc…

Dans la Pinta, le « canal historique » de la Caravelle, vous avez droit au pdf complet de Mobile Frame Zero, le jeu de combats de mechas avec des legos. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, rappelons que ce jeu est réalisé parle duo Vincent Backer (qu’on ne présente plus en principe) et Joshua Newman, deux auteurs de « jeu de roles » donc,  avec en ligne de mire un jeu « tendu », simple et exploitant pleinement la particularité des legos.

15052492893_e9d2f127cc_z

Et ô sacrilège, cette version est un peu différente de la VO. En effet, Sunwalker a pris l’initiative de ré-écrire completement les règles pour plus de lisibilité, et Quentin Forestier a relu et enrichi le tout. Le background a été traduit par votre serviteur, rélu par ces deux compères et enrichi de photos de frames.

La dernière partie (les plan des frames de base) n’a pas été inclue, pour la simple raison qu’elle ne nécessite pas de traduction. En revanche ce numéro vous apporte 3 modèles de frames (ie : méchas) inédit, réalisés par Cole Blaq et fournis avec un luxe de fichiers.

Pour plus d’infos sur les fichiers informatiques lego, les règles et autres, le forum de 500NDG et la pour ça.

La maquette est minimaliste, pour la simple raison qu’on avait épuisé nos crédits et notre énergie. Mais une version papier verra peut être le jour. Comme j’aime les belles choses et que vous connaissez ma mégalomanie, j’envisage plutôt une sorte grand et beau livre, mêlant CGI et modeles Lego, illustré par Cole Blaq et un autre illustrateur dans un style animés 80-90’s. Couverture rigide, papier glacé. Mais c’est une autre histoire…

Urban-Shadows

De son coté, la Nina, le canal « Fate/apo » de La caravelle, vous apporte le VF « Kickstart » de Urban Shadows, le jeu de fantasy urbaine propulsé à l’apocalypse très attendu, traduit et mise en page par Nicolas Schott, certifié conforme par Khelren, pilier de la Caravelle et responsable l’air de rien du premier jeu complet original motorisé à l’apocalypse dans son tipeee, Dominion (en attendant Berlin XVIII V4 à la rentrée).

Le « kickstart », c’est un terme que j’ai volé aux américains. C’est moins connoté que « démo », qui laisse entendre que le jeu n’est pas complet. C’est plutôt le jeu réduit à son essentiel, sans le « rédactionnel », sous la même forme que Colonial Marines, déjà publié dans la Caravelle. Evidemment, sous cette forme, c’est plutôt destiné à des joueurs avec du poil au menton (et sur les bras), des endurcis du JDR et de l’apocalypse en particulier. Mais ca tombe bien parce que pour l’essentiel, c’est ce que nous sommes, ici, à bord. Le fait est qu’on a pas atteint les paliers fixés, ni même les paliers « sociaux » s’y substituant (vous avez été bien mous du click). Donc pas de luxe d’illustrations.

Une version  » 100 % matière grasse » et en arbre mort, viendra en 2017 chez 500NDG. Mais ceci est une autre histoire. Et une version révisée arrivera. Vous pouvez faire vos retours sur le forum, dans la rubrique caravelle.

N’empêche, avec plus de 200 membres d’équipage et un trésor de presque 1200 euros mensuels, la Caravelle commence à s’attaquer à des gros morceaux, comme vous le constatez. A ce rythme,  il n’est pas du tout exclu (pour employer une litote) que d’ici moins d’un an, nous ayons la capacité de vous surprendre encore et encore. D’ici la, le mois d’août et de septembre sont déjà bien chargés !

Vous aimez la Caravelle ?  Si vous êtes arrivés jusque la, je vous rappelle la naissance récente de son petit frère, ExoGlyphes, qui lui aussi vous réserve bien des surprises et a besoin de votre soutien dans les premiers temps de son existence, et qui mobilise une grande part de mon énergie. Les enfants, vous savez…

 

 

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.