Geeks & Dragons, un (beau) livre sur le JDR, à paraître….

Ceux qui suivaient Narrativiste depuis ces débuts, avant 500NDG, ne seront pas surpris d’apprendre que je travaille depuis environ un an sur un « beau livre » portant sur le JDR…

I was playing L’œil noir before it was cool

Certains se rappelleront peut-être, par exemple, l’inventaire des films et dessins animés, dressé en collaboration avec vos contributions, dans lesquels le JDR apparaît sous la forme de simple mention jusqu’à des parties complètes. Vous vous souviendrez aussi du concours des Vieux pots, nouvelles soupes et des opérations de coming-out sur Facebook.

Ajoutez-y les remakes de Grimtooth, Donjon, Dungeon World « boite rouge » et dessine-moi un Donjon, voisinant avec des jeux narratifs « modernes », et vous constaterez que tout cela fait partie intégrante du regard rétrospectif, plus « réactualisateur » que nostalgique, que je poursuis dans 500NDG .

Il ne s’agira donc pas vraiment d’un livre sur l’« histoire » du JDR au sens érudit. Il y a des gens bien plus érudits que moi en la matière et cela viendra certainement. Il existe d’ailleurs une somme complète, centrée sur le monde anglophone, difficilement égalable. Ce sera plutôt un regard extérieur sur la marmite qui a vu naître le JDR et sur les aires de l’imaginaire et de la société qu’il a alimentés en retour, jusqu’à aujourd’hui. Car l’air de rien, le JDR est l’une des rares pratiques à s’alimenter à tant de sources, et à en innerver autant d’autres. À ce titre, je pense que c’est peut être bien, avec le recul, la pratique « idéal type » du « geek », bien avant que ce mot n’apparaissent. D’où le titre du livre.

En bref…

Ce que ce livre ne sera PAS :

  • Un catalogue exhaustif de tous les jeux, auteurs, systèmes, etc..(même si des annexes sont prévues)
  • Un livre théorique sur le JDR, avec des –ismes et de «-igmatiques »
  • Une somme complète sur l’histoire du JDR
  • Un livre exclusivement centré sur le JDR pour et par le JDR
  • Un livre centré uniquement sur LA FRANCE (et/ou les USA). Même si…
  • Un livre « people » où on se fait des mamours entre stars du micro-milieu.

Ce qu’il essaiera d’être:

  • Un beau livre, grand format, papier glacier, avec des illustrations, photos, que l’on prend plaisir à feuilleter.
  • Un livre «avec un « grand-angle » , analysant le JDR comme une composante du monde ludique –et au-delà, du monde tout court, avec ce qu’il a pris et ce qu’il a restitué. On y croisera la littérature, les jeux vidéos, les jeux de plateau, etc….mais aussi des éclairages sociologiques, historiques, l’économiques et qui intéressera donc les « non/anciens/morts-vivants rolistes», curieux, nostalgiques, prosélytes, etc…
  • Un livre qui essaiera de poser des questions différentes, plutôt que d’apporter des réponses définitives
  • Un livre centré sur les témoignages, faits, timelines détaillées, en essayant de faire le point exact sur certaines questions clefs
  • Un livre ouvert a collaboration: Didier Guiserix au premier chef, co-auteur, que je remercie, mais aussi tous ceux qui ont déjà bien voulu m’autoriser a reprendre leurs interviews, illustrations, articles, auquel je rends hommage pour leur travail et leur gentillesse.

 

Un timeline sur 3 siècles de (racines du) JDR

 

À ce jour j’ai  réalisé pas mal d’entretiens pour compléter ceux existants (dont les créateurs des principaux magazines de légende avec Casus Belli, Chroniques d’Outre monde, Dragon radieux, sans oublier Jeux et stratégie,  sur lesquels vous saurez tout depuis leur création jusqu’à leur disparition, mais vous découvrirez aussi la petite histoire de Siroz par ses fondateurs – et auteurs de Berlin XVIII– avant qu’il ne devienne Ideojeux puis Asmodée). C’est loin de se réduire à cela, puisque j’ai sur mon planning des auteurs anglo-saxons et d’autres peu connu, et pourtant clefs, comme cet officier de police qui, après l’enquête sur l’affaire de Carpentras, publia un livre entier sur la question.

Pendant tout ce temps, j’ai aussi compilé des informations les plus diverses, obscures, ouvrant souvent des portes vers des questions intéressantes. Au hasard, l’énorme succès de Diplomacy dans les années 50, qui bien avant l’apparition des JDR, inaugure une forme de « roleplaying ludique », mais aussi les premières créations de mondes collectifs, voire « persistants », au temps des ordinateurs à carte perforée….Diplomacy et que l’on retrouve d’ailleurs aux sources de la naissance de Dungeons and Dragons. Le diable est dans les détails et certains n’ont pas été suffisamment explorés.

Vous pouvez déjà consulter, parmi mes brouillons, un des trois timelines – la plus générale- qui vous donnera une idée du « scope » du livre

 

Si la timeline ne s’ouvre pas, cliquer ici 

Pas de date de parution pour l’instant. Ça dépendra aussi de votre intérêt. À vu de nez, je dirais 1D12+6 mois avant la campagne ulule. Il va de soi que le résultat sera proportionné au montant recueilli et à vos attentes.

 

Et maintenant : à votre avis ?

Je reparlerai régulièrement de la progression (par exemple, ce que j’ai déniché chez l’INA et autres trouvailles amusantes, mais aussi riches de potentiel – non je n’en dirai pas plus pour l’instant). Mais je ferai aussi et surtout appel à vous pour des questions spécifiques. Pour l’instant, je suis preneur de vos avis sur les timelines, si des événements « importants » (ça se discute) vous semblent oubliés, si des dates sont inexactes, etc… (C’est très possible vu que les timelines n’étaient au départ que des brouillons à mon usage pour guider la réflexion). Je vous écoute…

 

Crédit photo: une des deux photos existantes de la 1ere Gencon (convention de Wargames de Lake Geneva), en 1968, ou Gary Gygax est à la tribune. Et il n’y a même pas de cacahuètes.

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

  4 comments for “Geeks & Dragons, un (beau) livre sur le JDR, à paraître….

  1. Haller "Gobelin Nounours" Sébastien
    23 janvier 2016 at 18 h 14 min

    ca en est ou ton projet ?

    • Maitresinh
      23 janvier 2016 at 19 h 00 min

      ca progresse…c’est complexe, surtout niveau iconographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.