Caravelle, Le peuple roliste à parlé : deux fois plus de jeux !

MTI2MTM4NzY4NjIwMDU2NTQ2

Les résultats du sondage sont sans appel : une majorité des rolistes est favorable à une offre « double » dans la caravelle, ce qui est encore plus net pour les Apocalypsiens et Fateux qui n’y sont pas encore. Le changement de la caravelle débute donc maintenant, avec le doublement de l’offre et des nouvelles contreparties ! Que l’on se rassure, tout le monde est gagnant. Voila les nouveautés.

Le changement, c’est maintenant.

Le premier bateau de la Caravelle, la Pinta, ne change pas. Le second bateau de la flotte, la Nina, sera donc consacré aux jeux « PPA » (propulsés par l’apocalypse) et à Fate. Comme il est mensuel, les livraisons seront normalement alternées (un mois l’un un mois l’autre), mais cela dépendra également de vous, traducteurs et joueurs. Si le volume est important dans l’un ou l’autre, il n’est pas impossible qu’à terme des canaux spécialisés et indépendant fleurissent, mais pour l’instant, si on veut gérer un flux suffisant, il est indispensable de ne pas trop balkaniser la Caravelle. On suit le rythme de votre demande.

Concrètement, des jauges apparaîtront bientôt pour indiquer le montant respectif de la Pinta et la Nina. Celle-ci sera effective lorsqu’il y aura au moins 300 euros dans la caisse. A partir de là, un programme séparé sera défini en paliers. Si le le don moyen est plus proche de 6 euros, on y arrivera plus vite.

Ceci dit, les Apocalypisens et les Fateux intéressés pourront choisir de manifester leur soutien et leur dévotion pour leur jeu préféré pour deux pièces de cuivre de plus. On verra qui des deux gagne. De toute façon, rappelez vous que ce sont vous sous qui financent les traductions. Allez, je le répète : contrairement au crowdfunding à paillettes (fabriqué-en-France-par-des-petits-artisans-bios), Maitre Sinh donne 100 % des sommes aux traducteurs et auteurs. Si. Demandez leur si vous ne me croyez pas.

Les houris et les kobolds d’abord !

Mais que les matelots déjà à bord se rassurent: personne ne devrait être perdant. Au contraire.

D’abord parce que la Caravelle « canal historique » (La pinta) va pouvoir se concentrer 100 % sur l’exploration des nouvelles terres ludiques, mensuellement, sans être « parasitée » par la hype. Entre autres, elle va pouvoir vous proposer plus de créations et quelques autres aventures inédites à la Maitre Sinh.

Ensuite parce que toutes les offres existantes vont être mécaniquement améliorées. Ainsi, les « Vieux loups de mer », pour leurs 6 euros, auront droit à deux fois plus (puisqu’ils auront les livraisons des deux bateaux chaque mois). On va quand même limiter, et cette offre va devenir « early bird ».

Alors évidemment, on espère que vous serez nombreux à faire ce choix là (au lieu de 4 euros X2, soit 8, si on veut voir son nom gravé sur le mat, et pouvoir causer la tête haute)

C’est bien pensé quand même, hein ? C’est pas pour rien que je suis votre capitaine (bon, il y a quelques trous dans le plan, mais ça ne devrait pas poser de problèmes…quoi ? des récifs ? Ou ça ?…)

 

La caravelle sur tipee

 

Séquence autosatisfaction ? Oui, et aussi fustigation. La caravelle est 19eme fin mai 2017 sur Tipee en nombre de supporters. Devant indiemag (les indés des jeux vidéo).

Pas mal, sachant qu’elle n’a commencé qu’en octobre 2016.

Mais si on regarde le montant total des contributions, la caravelle dégringole de 7 places. Là, indiemag est devant nous.  Pingres les rolistes ? Non. Plus individualistes et utilitaristes probablement. Pourquoi payer 1 euros de plus ce qu’on peut obtenir un euro de moins ? Et pourquoi s’abonner plutôt que tiper au coup par coup. On est typiquement dans le problème du passager clandestin.

Or ce sont les contributions un peu plus élevées qui font la différence. La moyenne est de moins 3.5 euros sur La Caravelle et de 5.9 euros sur indiemag , encore eux (ils sont moins, mais au total, ils donnent plus alors que nos dons sont plus concentrés sur l’offre à 3-4 euros). Avec le même don moyen, on serait à 979 euros. Imaginez ce qu’on pourrait vous proposer avec cette cagnotte.

C’est tout le probleme de créer un service public (du jeu de rôle) sans lever d’impôt.

 

Crédit photo : The Love-boat. Non ?

 

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.