Dragon Radieux & Chroniques d’Outre Monde : TOUT ce que vous avez toujours voulu savoir sur leur histoire (et leur fin)

 

CHROM15_Page_01

Bien que je ne donne guère de nouvelles de « geek and dragons« , je n’en abandonne pas pour autant la réalisation de l’ouvrage sur le JDR , ses origines et ses ramifications. Bien au contraire, durant l’année 2015, j’ai eu le plaisir de rencontrer un certain nombre de grands anciens qui m’ont parlé de cette époque « que les moins de 20 ans…. »  que je compte bien partager….

A l’apogée de ce temps béni donc, on ne comptait pas moins de 3 magazines papier à tirage national consacrés au jeux de rôle (sans compter Jeux et Stratégie – que j’ai aussi ausculté). Dont deux magazines dans l’ombre de Casus Belli en volume, mais avec une tonalité très typée et leur public bien à eux.

Dragon Radieux, c’était la qualité à tous points de vue sur un épais papier glacé, avec une préférence pour la fantasy, de Donjon à Rêve de Dragon.

Chronique d’outres mondes, à l’autre bout, se voulait « adulte » et flirtait avec la critique politique, sociétale, l’humour caustique et impertinent, voire plus si affinité. L’un éditait Hurlements, l’autre Trauma

Bref, j’ai rencontré leurs rédacs chefs. Le Dr Destroy m’a accueilli dans son cabinet, stéthoscope autour du coup sur T-shrt Lovecraft. Paul Chion m’a montré jusqu’aux numéros disparus, et au fameux numéro fantôme, maquetté mais jamais paru.

Bref, ils m’ont tout raconté. Tout. Tout est gravé sur chrome, dans une carte flash de 32GO. Vous saurez au passage pourquoi ils ont disparus à peine les années 90 pointaient leur nez, ce qui ne va pas sans poser problème.

Car les campagnes « anti-JDR » et l’arrivée de Magic, forçant les joueurs à retourner dans leurs cavernes et autres garages sombres et humides, tels des Morlocks repoussés par la lumière cathodique, ne se déroulent que bien après la fin des ces deux piliers du JDR, qui périclitent avant et semblent donc remettre en question la thèse des « invasions barbares ».

Oui donc, et tout ça à la disposition du peuple. Vous saurez tout.

Enfin presque. Quand j’aurai retranscrit tout ça.

C’est bien là le problème : mes clones sont tous occupés et pour longtemps.

Il ne me reste donc plus qu’a faire appel aux petites mains du bon peuple roliste. S’il y en a, les volontaires peuvent me mailer directement. Qu’ils sachent aussi qu’un bon gros colis garni de productions Narrativiste/500NDG les attend.

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

  14 comments for “Dragon Radieux & Chroniques d’Outre Monde : TOUT ce que vous avez toujours voulu savoir sur leur histoire (et leur fin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.