ExoGlyphes : un peu d’infographie sur les ExoGlypheurs

ExoGlyphes, le canal de crowdfunding pour la traduction des romans inédits de l’imaginaire, est encore tout récent. Lorsqu’il a débuté fin juin, j’étais loin de me douter qu’il progresserait aussi vite. En fait, vu le « yoyo » du compteur, qui contredisait les arrivées nouvelles de souscriptions, j’ai plongé dans les chiffres bruts.  J’en ai tiré 5  leçons, dont la première n’est pas la moins surprenante….

 

Leçon 1: niveau réel collecté : 697 euros !

Premier enseignement et de taille : le niveau réel atteint (en me fiant aux données de ce qui sera prélevé à la prochaine souscription, soit le total des pledges) est de 697 euros. On est loin des 488 euros qu’affiche le compteur. Je ne sais pas a quoi est du la différence du compteur, mais sa progression (ou involution) est des plus étranges. Je suppose que le niveau réel apparaîtra après le 6 du mois, au moment des mises à jours.

Leçon 2 : préférez les paiements par Carte Bleue !

A cela, il faudra enlever les commissions Tipeee, ce qui est compliqué par le fait que les commission Paypal et CB sont différente et dégressives suivant le montant. Pour un Pledge de 3 euros, cela représente 6 % de commission par CB (18 centimes) et 10 % par paypal (soit 30 centimes). Pour les pledges de 10 euros, cela passe respectivement à 2.5 % et 6.3 % (soit entre 22 et 63 centimes).

Comme le fichiers tipeurs n’indique pas le moyen de paiement, impossible de calculer exactement. mais vu la composition (ci dessous) des pledges, 6 % est une bonne approximation. Cela nous mettrait net autour de 660 euros actuellement collectés, net. Moins de 10 Adeptes de l’Arbre mort de plus et nous seront en orbite !

Dans tous les cas la conclusion est sans appel: préférez les paiements par CB. Si vous êtes en paiement Paypal et changez de mode de paiement, vous donnerez moins aux banquiers, et plus à ExoGlyphes.

 

image (3)

Leçon 3 : la suprématie de l’arbre mort

La contribution moyenne et de 7.80 euros, mais avec une forte dispersion. Ainsi, si la médiane est de 4 euros , les contributeurs les plus nombreux sont Les disciples de l’arbre mort, soit l’offre à 10 euros. Ceci dit, cela est faussé par le fait que l’offre Cryocapsule est divisée en deux (que j’ai indiquées en deux nuances de vert sur le graphique pour pouvoir comparer).

L’un dans l’autre, Adeptes et Grands maîtres de l’arbre mort (déjà) plus d’un tiers des souscripteurs. Mais leur contribution totalise 480 euros, soit près de 70 % du total (sans compter que les commissions sont moins importantes sur ces pledges).

image

Leçon 4 : un futur prochain mathématiquement radieux

Il reste 28 places « arbres mort » à 10 euros au moment ou j’écris (le 13 août), sur 50 initiales début août. Avec un peu de projection ces places vont s’épuiser et apporter mécaniquement +280 euros au compteur d’ici fin septembre au plus tard. Avec le niveau actuel, cela nous mène mathématiquement à 977 euros brut. Bien sur, cela ne prend pas en compte les autres facteurs (positifs, comme les contributeurs d’autres niveaux, et négatifs, comme les possibles défections ou réduction de voilure).

N’empêche, l’avenir est donc relativement prédictible -et radieux- à court terme, en nous propulsant au palier orbite et jusqu’au « Soulagement à ground control », qui nous fera rentrer de plein pied dans la vitesse de croisière, avec les romans actuels traduits entre 3 et 7 livraisons.

Gardons quand même la tête froide: nous verrons d’ici fin septembre.

 

Leçon 5 : plus féminisé que la moyenne geek ?

A peu près 12 % des tipeurs sont des femmes. Mais par rapport aux tipeurs en arbre mort et autres gros soutiens, elles représentent 25 % de l’effectif. il me semble que ces taux sont sensiblement elevés que ce qu’on trouve habituellement en crowdfunding sur des projets relevant des cultures de l’imaginaire.

De même, la proportion de non français est de 15 %. Il me semble que la Belgique, la Suisse et le Canada sont légèrement surreprésentés par rapport à l’ensemble de la population francophone totale de ces quatre pays.

 

image (1)

 

Leçon 6 : vers l’infini et au delà

Pratiquement aucun tipeur « unique » sur presque une centaine . Cela montre que vous êtes très investis, et attentif à mes messages.  Apparemment, notre lien diffère d’une relation clients/offreur. Cela semble évident pour nous, puisque nous sommes embarqués dans aventure commune pour voir quelque chose se concrétiser, mais pas tant que ça au dehors. En quelques années de pratique le crowdfunding, à déjà tendance à se transformer en un simple « canal de vente » ou le «  »buzz » tient lieu de discours sur le front marketing. J’espere donc que vous avez apprécié ce partage d’informations. Le prochain point chiffré au plus tard l’année prochaine…

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.