La caravelle, été hystérique chez les rolistes : Urban Shadows, MFZ, Cartel, Capes, Fate adventures etc…

Urban-Shadows

Ou l’ou découvre que cet été la caravelle à ses cales chargées de merveilles ramenées des confins ludiques qui vont faire briller vos yeux de forban. Et ou l’on se rend compte que décidément, son rôle n’est pas cantonné aux petites perles ludiques, mais aussi au gros jeux…et ou on se dit que pour 3 euros, le capitaine est devenu fou.

 

Juillet: combats de mechas et fantasy Urbaine propulsée à l’apocalypse

Mobile Frame Zero ça vous dit quelque chose ? Ça devrait, parce qu’on en parle depuis longtemps. Ils s’agit d’un jeu de combat de mechas (ie: wargame) avec figurine, style Battletech/Robotech. Mais les dites figurines sont faites avec des briquettes (de type LEGO, Megablock ou autres briques compatibles). Le jeu a la particularité d’avoir été créé par des auteurs de la scène du JDR « indépendant » (Vincent Baker pour ne pas le nommer, et Joshua Newman), et se caractérise donc par son aspect simplet et innovant, recherchant avant tout la tension.

La pinta (le premier canal de la caravelle) vous propose donc le pdf complet comprenant les règles (réécrites pour plus de clarté par Sunwalker), et le background retravaillé (traduit par mes soins), le tout illustré, avec quelques nouvelles emblèmes de factions crées pour l’occasion (dont l’ex-république martienne du nord et la Corporation Gemmel) par Dan Morison !  (http://www.danmorison.com/)

Ce n’est pas tout, puisqu’à cela s’ajoutent trois modèles de frames inédits de Cole Blaq, livrées avec notices de montages pdf, fichiers 3D et liste de pièces, plus une option pour commander les pièces qui vous manquent. La particularité de ces frames est d’utiliser très peu de pièces, pour un résultat bluffant (on-ne-dirait-pas-des-legos).

15052492893_e9d2f127cc_z

Une des trois Frames de Cole Blaq que vous pourrez construire  !

Dans le même numéro, La nina, le canal dédié aux jeux Fate/Apocalypse  vous propose rien de moins que Urban Shadows, dans sa version publiée sur le site de l’éditeur. Ce jeu, propulsé par l’apocalypse, vous permet de créer des histoires de « fantasy urbaine ».

Une version papier viendra « un jour pas si lointain », dans une version illustrée, complétée, retravaillée. Mais celle-ci est parfaitement jouable dans la langue de molière, pourvu qu’on ait quelques rudiments d’apocalypse (et le jeu n’est pas complexe du tout, le système étant justement fait pour un jeu le plus « naturel » possible).

 

Stretch goal:

Si ExoGlyphes, le petit frère de La Caravelle dédié aux littératures de l’imaginaire, atteint 600 euros avant le 25/07, les livrets de Urban Shadows seront illustrés ! A 700 euros, tout le jeu sera illustré. 

Août: super-héros sur un plateau et super-héros à Fate

Vous aimez les super-héros ? Vous recherchez un jeu sans préparation AUCUNE. Sans Meneur de jeu. Un jeu entièrement compétitif à sortir la comme ça et à jouer avec n’importe quel fan de super-héros, roliste ou réfractaire ?

Vous attendez Capes, le dernier grand classique des jeux narratifs non encore traduit. On ne se contentera pas de vous l’apporter, dans sa version « de base » (plus facile pour l’initiation), mais on vous fournira de plus une version « print and play »:  les personnages « click’n’load » ainsi qu’un plateau de jeu, sous la forme de planches de comics dessinées par Czakow, pour suivre plus facilement les opérations de jeu.

Dans la nina, Philippe Marichal et ses acolytes masqués vont frapper fort et vous proposer les Cahier de Fate 3, voir bien davantage…

Stretch Goal:

Si ExoGlyphes a atteint le palier de 600 euros ET si la Nina atteint les 650 euros (contre 400 actuellement), au lieu des Cahiers de Fate, vous aurez droit à Venture City, un supplément de plus de 100 pages qui combinent Venture City Stories et Venture City Powers, écrit par Brian Engard et Ed Turner !

Si ExoGlyphes atteint les 780 euros avant le 30/08, vous aurez une MAJ avec les illustrations de Tazio Bettin !

 

Tazio Bettin (c)

Ce n’est pas prudent de s’aventurer dans Venture City

Allez faire un tour à Venture City, un monde de super-pouvoirs, de corporations machiavéliques et de gangs sans pitié dans un futur proche ou le pouvoir est à vendre. Depuis les héros sponsorisés jusqu’aux supervillains faisaient les gros titres, et même jusqu’à ces inconnus qui tentent de cacher leurs pouvoirs, les superhéros sont partout.

Venture City requiert le Système de base de Fate pour jouer. À l’intérieur de ses pages, vous trouverez :

* une nouvelle façon de voir les superpouvoirs dans Fate, avec des suggestions d’enchaînements de pouvoirs
* un monde complètement développé avec ses factions rivales, ses personnages louches et toute une série de lieux pour mettre en scène le parfait combat final
* un système simple qui utilise les enjeux pour orienter l’histoire et le jeu
* un ensemble de personnages prétirés à utiliser directement dans votre campagne
* une aventure d’introduction — Nothing Ventured — plus une série d’idées d’aventures pour agrémenter votre campagne

Septembre: fantasy sur parchemin et narcotrafiquants

Vous vous rappelez Sword Without Master de Epidiah Ravachol, sorti en décembre dans la Caravelle grâce à Khelren ? Trente pages d’un jeu de rôle Sword and Sorcery aux concepts novateurs, qui fait la part belle aux « tonalités » du récit ? Le voila qui revient. Pour vous aider à prendre ce jeu en mais, simple, mais tellement différent qu’il déstabilise, on vous concocte une version plateau, sous la forme d’un rouleau de parchemin à déplier sur votre table, toujours par Czakow, responsable d’une bonne partie des illustrations de Dungeon World et du Class Warfare. On ne s’arrêtera pas là puisque Khelren s’est proposé d’y ajouter un Oracle pour vous éviter la sèche et servir de béquilles à votre imagination.

 

Quant à La nina elle vous livrera, excusez du peu, un jeu « Apocalypse », Cartel, dans sa version « preview » actuelle par Loris Gianadda, totalement fonctionnelle avec qui plus est des illustrations signées du Grumph. Les fans de Breking Bad, the Wire et autres Mariachi apprécieront.

Pas de paliers particuliers, mais pour rappel, tout (tout) l’argent que vous versez ira aux artistes et aux traducteurs. Encore une bonne raison pour franchir les paliers précédents, soutenir la création et nous en mettre plein les mirettes ! On compte sur vous.

https://www.tipeee.com/la-caravelle

https://www.tipeee.com/exoglyphes

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.