[MFZ background 3/ ?] Aujourd’hui : L’union Solaire

Prêts pour un petit tour dans l’Union  Solaire?   Pour ceux qui ont manqué les épisodes précédents, le reste du background de Mobile Frame Zero est par ici . Qui sait quels petits états ou micro nations renferme encore l’Union Solaire, depuis la ceinture d’astéroïdes aux planètes et lunes trans-joviennes. Sans même parler des groupes religieux, culturels, corporations, et autres pouvoirs de factos. A vous de l’imaginer. La prochaine fois, on passera en revue les forces de l’Union solaire  parce que oui, on est là pour faire s’affronter ces « tanks qui marchent » en Lego, quand même.

 

 

Aujourd’hui

Nous sommes maintenant en 0245. Les Colonies Libres sont une force avec laquelle il faut compter. Travaillant hors de leurs mondes d’origine, les membres de ce mouvement largement dépourvu de chef utilise des portails capturés au TTA pour diffuser ses idées et, plus récemment, des forces militaires.

Les Ljads poursuivent leur expansion tribu par tribu à travers la galaxie dans l’espoir de repousser au loin les humains et leur dieu cupide. L’Union solaire se développe plus lentement que ses besoins n’augmentent. Elle a désespérément besoin de nouvelles et de plus grandes colonies.

 

À propos de l’Union solaire: Terre, Mars, Vénus, Jupiter et des satellites

 

L’Union solaire se compose de quatre corps politiques majeurs et de plusieurs autres plus petits.

La terre

SU_Seal

Le Drapeau de l Union Solaire.

La terre, souvent appelée Terra, est bien sûr le siège de l’humanité et de l’Union solaire. Loin de la capitale politique morne et pratique de Nankin, sa capitale commerciale de Jakarta est le lieu d’implantation du dernier ascenseur spatial restant sur la planète, appelé Soulam Yaakov: Une énorme ville sans empreinte énergétique et carbone, centrée autour de la tour conduisant vers le ciel. À côté du centre de sa masse en orbite géostationnaire se balance le Terran Transit Authority (TTA), basé sur le portail de transit de la Terre, Newport Station. Les nombreux et changeants groupes ethniques de la planète luttent ensemble dans un écosystème dégradé en essayant de surpasser l’épuisement des ressources de leur planète. Ayant souffert de toutes les monstruosités auto-infligées imaginables, les habitants de la Terre se serrent maintenant les coudes, ménageant leurs ressources et envoyant de l’aide à travers leur propre système solaire et sur les colonies.

 

Mars

Mars était la première colonie de la Terre, le modèle de la future expansion pour le jour ou l’humanité atteindrait des lieux aussi éloignés que Jupiter ou plongerait dans la chaleur et l’acidité corrosive de Vénus. Les deux zones les plus habitables, le nord et les régions polaires du sud, restent à ce jour des États indépendants représentés au Congrès martien, bien que la République du Nord soit maintenant une fiction juridique, noyée dans les opérations de terraformation de Southport. Les « Nordistes » vivent maintenant en grande partie dans les déserts équatoriaux restants de Mars errants et commerçant parmi les nombreuses formes de vie nouvelles et étranges développées (et maintenant en évolution) pour le nouvel environnement.

Les nordistes sont tenus par contrat de fournir à l’Union solaire des recrues pour la Légion étrangère de Mars unifiée, donc la plupart des compagnies de légionnaires comprennent maintenant au moins un martien. La riche Southport, soutenue par l’hydrogène, les hydrocarbures et les ressources énergétiques joviennes, paie pour leurs frais de formation et de transit à travers le portail de transit martien de Huo Hsing, en orbite circumpolaire autour de la planète . Étroitement lié à la fois à Jupiter et à Southport, le portail de transit martien est plus une extension de la nation qu’une entité indépendante.

une escouade d'Azure lances, par Michael Raichelson

une escouade d’Azure lances, par Michael Raichelson

Vénus

Les importantes richesses chimiques de Vénus l’ont mise autrefois dans une position de pouvoir et de danger. Caché des indiscrets regards terriens sous ses épais nuages, les efforts de terraformation ont réduit les fortes pluies d’acide sulfurique et les températures étouffantes permettant l’installation de formes de vie à base de composés de souffre et de carbone et dégageant de l’énergie, transformant la planète en une épaisse et oppressante jungle  de plantes génétiquement modifiées s’emmêlant autour d’imposantes villes peuplées uniquement de stations automatisées de terraformation.

Le soleil ne brille jamais, jetant à la place une épaisse lumière ambiante durant la journée. La nuit n’est jamais éclairée par une lune, qui luis  néanmoins d’une lueur instable que les indigènes appellent « Keck ». Au-dessus des nuages ​​dans la stratosphère flottent quatre villes aérostatsKush, Ekmer, Mojo et Poshet, chacune facile d’accès pour les embarcations commerciales de l’Union solaire en transit. Loin au-dessus des nuages ​​au point de Lagrange de l’autre côté de Vénus à partir Sol se trouve le portail de transit vénusien, Antomer. À l’abri des regards indiscrets de l’Union solaire, sous l’épaisse atmosphère fluorescente, la société vénusienne est centrée autour de tribus d’ingénieurs qui voyagent de terraformeur en terraformeur a bord de caravanes de châssis de travail  assurant l’entretien et la  mise à niveau des stations, dispersant l’excès d’énergie et de carbone de la planète tout en la transformant petit à petit en un éden, mettant en oeuvre leur plan millénaire secret. Comme ils continuent d’envoyer des matériaux et de l’énergie vers la Terre sans se plaindre à des prix inférieurs à ceux de Jupiter, ne prenant que ce dont ils ont besoin en retour et n’en exigeant seulement que l’Union ne fasse rien atterrir sur la planète, l’Union Solaire considère Venus comme un mystère bénéfique. Tout pourrait avoir lieu sous ces nuages, mais il y a des mystères, plus menaçants à résoudre.

 

 

Jupiter

Le drapeau de l'accord Jovien, imaginé par votre serviteur.

Une ébauche de drapeau de l’accord Jovien, imaginé par votre serviteur.

Les satellites de Jupiter, Europe, Callisto, Io, ainsi que l’autorité de transit Jovien, propriété exclusive de Leda, font partie de l’Accord Jovien. Chacun a sa propre dynamique sociale avec de subtiles différences culturelles entre elles. Les villes d’Europa s’appuient sur la richesse de la chimie organique de la lune, qui parsèment la surface de serres qui dérivent à travers la surface de la croûte de glace, se déplaçant sous la pression de l’énorme attraction gravitationnelle de Jupiter. Callisto est un centre industriel, de construction et de conception de châssis mobiles et de travail, d’engins spatiaux, et d’autres biens industriels. Les volcans énergétiques de Io fournissent à ses scientifiques et ingénieurs une richesse d’information, constamment mise à profit par de nouvelles colonies. Leda est la capitale commerciale de la Fédération, son portail de transit faisant office de cordon ombilical vers le reste de la galaxie, a été fabriqué à partir du matériau de ce qui fut autrefois un satellite naturel sur cette orbite. À travers lui se déversent les richesses de Jupiter, et sa société se développe sur les profits. Avec une petite et stable population et des relations amicales avec Mars, L’Accord Jovien se considère une ressource inestimable pour l’union Solaire au-dessus de tout reproche dans les organes de l’Union solaire à Nankin.

 

 

 

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

  2 comments for “[MFZ background 3/ ?] Aujourd’hui : L’union Solaire

  1. 6lances
    23 septembre 2015 at 16 h 44 min

    Dans la même veine : j’ai découvert récemment qu’il existait un jeu de Steeve Jackson à base de LEGO(tm) sur le thème des pirates.
    Lien : http://sj.sjgames.com/PirateGame.html
    Tu connaissais ?

    • Maitresinh
      23 septembre 2015 at 17 h 05 min

      pas du tout, mais il existe pas mal de regles pour jouer avec des legos. Ceci dit, MFZ est la seule qui prennent en compte la spécificité des legos, et ne les utilisent pas comme de simples figurines. j’y reviendrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.