[MFZ background 5/?] Et les méchas dans tous ca ?

4895036247_4d7409d9e8_z

 

Aujourd’hui, vous allez découvrir la place que tiennent les mechas, ou « frames » dans l’univers et le jeu a base de lego, Mobile Frame Zero: d’ou sortent ils, pourquoi, comment, et vous constaterez de quelle façon cela conditionne l’échelle et l’esthétique des engins en legos que vous allez construire, tout en vous laissant assez libre. Vous noterez aussi que, suite a une discussion avec la communauté, le terme originale « frame » (au masculin pour l’instant) a été conservé en remplacement de celui de « chassis » trop connoté.

 

Travail et mobiles Frames

 

Le couteau de combat en Duralin de 1.5m lame d'un Mobile Frame comme celui-ci est une méthode simple, mais efficace pour venir à bout d'une armure sophistiquée. (2Rh)

Le couteau de combat en Duralin de 1.5m lame d’un Mobile Frame comme celui-ci est une méthode simple, mais efficace pour venir à bout d’une armure sophistiquée.
(2Rh)

Lorsque l’Union solaire se forma, elle commença immédiatement à résoudre la question du commerce interstellaire. Tandis que son système de portail de transit commençait à prendre forme, les ingénieurs de l’Union Solaire commencèrent à concevoir des moyens pour faire face à ses limites les plus évidentes: le coût exponentiel de l’envoi de poids de plus en plus important à travers le portail. Chaque être humain envoyé nécessitait d’énormes coûts de base – nourriture, abri, dans de nombreux cas de l’air, et le confort nécessaires pour maintenir un moral élevé.

 

Leur solution fut de remplacer la masse de 5 personnes et de leur matériel par une machine et un opérateur capable de faire le travail de six personnes, diminuant de la masse effective de 17%. Les machines qu’ils ont développées ont été appelées frames de travail et conçues pour être simples, réparables, adaptables et faciles à utiliser sur de longues périodes de temps. À ce jour, les frames de travail LF-1 et LF-2 peuvent encore être trouvés dans les fermes, les mines, et pour le travail en usines. Leurs muscles-cylindres peuvent avoir été remplacés, leurs articulations reconstruites, leurs cockpits adaptés aux conditions environnementales changeantes, mais la conception de base d’origine est resté fondamentalement inchangée pendant les deux derniers siècles.

La clé de leur efficacité est la technologie de muscle cylindre. Développé durant les premières années, il utilise un déphasage piézo-électrique contrôlé, décalé pour réduire le volume le long de son axe le plus long sous une tension électrique. De cette manière, il agit comme un muscle, se contractant linéairement pour activer un membre.

Les muscles-cylindres fonctionnent aussi dans le sens opposé, lorsque mis sous compression, il génèrent également un courant. En disposant un réseau de fils à travers le frame, ces muscles-cylindres peuvent être «entraînes» à travailler à l’unisson, réagissant à, voire anticipant, les ordres de leur opérateur.

Ce système de rétroaction fonctionne dans les deux sens: les petits cylindres attachés aux commandes du frame envoient non seulement aux membres l’ordre de se mouvoir, mais reçoivent également un retour de force, fournissant au pilote un sens précis et proportionné de l’environnement externe.

Pour renforcer l’effet d’entraînement du cylindre, les pilotes professionnels mirent les nouveaux frames en rodage avec une série de mouvements visant à synchroniser les actions du frame avec les intentions de son opérateur. Le plus qualifié des pilotes peut ainsi communiquer à un frame ses réactions propres – garder son équilibre, rouler à terre et se mettre à couvert, dégainer des armes, lancer des objets, le tout en réponse à des stimuli immédiats. Le corps expéditionnaire des Marines Terriens a codifié cela dans une doctrine appelée Sokokunst, une forme d’art martial maintenant utilisée et adaptée dans tout le secteur colonial.

 

Cet art martial comprend souvent l’utilisation de couteaux, de matraques, et de barres de fusion . Initialement créées comme un outil de coupe et de soudure, les barres de fusion sont souvent utilisées comme armes sur les frames avec une alimentation énergétique abondante.

 

Une barre de fusion, représentée ici éteinte et sans son emballage amplificateur. Dans les mains d'un pilote qualifié, c'est l'arme la plus meurtrière de l'arsenal d'un mobile frame . Contrairement à un projectile ou une arme à faisceau , son utilisation précise minimise les dangers pour les forces amies, les civils ou les infrastructures.            (2Rh, ou 2R d8 & w / amplificateur)

Une barre de fusion, représentée ici éteinte et sans son emballage amplificateur. Dans les mains d’un pilote qualifié, c’est l’arme la plus meurtrière de l’arsenal d’un mobile frame . Contrairement à un projectile ou une arme à faisceau , son utilisation précise minimise les dangers pour les forces amies, les civils ou les infrastructures.           
(2Rh, ou 2R d8 & w / amplificateur)

Le principe de conception des frames de travail est si efficace que les colons des plus petites colonies les utilisent pour franchir les terrains difficiles plutôt que de construire des infrastructures comme des routes, coûteuses à construire et à entretenir. Le résultat fut une explosion des types de frames créés localement, depuis les robustes modeles agricoles et autres machines de construction jusqu’aux machines de course.

Depuis leurs premiers jours, les unités militaires et policières ont utilisé le même principe, l’envoi d’un petit nombre de frames- appelés mobiles frames dans ce contexte – pour effectuer un travail qui nécessiterait en principe six fois plus de personnes.

Avec des pièces facilement disponibles, la possibilité d’utiliser n’importe quel combustible pour produire de l’électricité, et un degré élevé d’adaptabilité, la technologie du frame a façonné la zone coloniale dans les siècles d’expansion solaires plus que tout autre, rendant possibles jusqu’aux sauts interstellaires du système de portail de transit.

 

Crédit une : J-9 Tanusu All-Terrain Attack Mech par Titollan sur Flickr.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.